Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Christopher Heyman


©Le Site du Tennis Belge (Mons 2016)

Toutes ses stats (simple) - (double)
Nom : Heyman
Prénom : Christopher
Date de naissance : 08/10/1993
Résidence : Mol
Twitter :
Gaucher, revers à une main
Coach : Ben Vanhoudt
Surface favorite :
Titres ATP : 0
Titres ATP double : 0
Titres Challenger : 0
Titres Challenger double : 0
Titres Future : 11
Titres Future double : 1
Titres Satellite : 0
Titres Satellite double : 0
Meilleur classement simple : 258e (19/02/2018) - Actuel : 292
Meilleur classement double : 605e (19/03/2018) - Actuel : 638


Sa bio chez les juniors

Faits marquants :

Classement simple en fin de saison :
2012 : Ncl (10 v / 7 d) résultats de l'année - Stats
2013 : 1303e (17 v / 11 d) résultats de l'année - Stats
2014 : 898e (32 v / 26 d) résultats de l'année - Stats
2015 : 459e (43 v / 23 d) résultats de l'année - Stats
2016 : 379e (47 v / 16 d) résultats de l'année - Stats
2017 : 285e (58 v / 25 d) résultats de l'année - Stats

Tous ses résultats en 2018 - Stats

Classement double en fin de saison :
2013 : Ncl (1 v / 0 d) résultats de l'année
2014 : 1184e (8 v / 8 d) résultats de l'année
2015 : 1711e (4 v / 5 d) résultats de l'année

© Le Site du Tennis Belge (Mons 2016)

Résultats en Grand Chelem et aux Masters (simple)
  Australian Open Roland-Garros Wimbledon US Open Masters

Résultats en Grand Chelem et aux Masters (double)
  Australian Open Roland-Garros Wimbledon US Open Masters

Sa carrière en bref :

Christopher dispute sept tournois Futures en 2012. A trois reprises, il s'extirpe des qualifications mais ne survit pas au premier tour.

En mai 2013, après trois tentatives infructueuses, il se hisse à nouveau dans un tableau final à Prijedor. Fin juin, il sort des qualifications et atteint dans la foulée le deuxième tour à Havré. Une semaine plus tard, il réitère la performance à De Haan. Sur sa lancée, il profite d'une wild-card à Knokke pour se hisser en quart de finale.

Christopher joue énormément en 2014. Il remporte de nombreux matches mais échoue souvent au dernier tour de qualifications ou au premier tour du tableau final. Lors du premier trimestre, il se hisse à une reprise au deuxième tour, à Antalya. C'est en Israël, fin avril et début mai, qu'il lance sa saison en obtenant deux quarts de finale d'affilée. La série de Futures belges lui permet de se hisser par cinq fois au deuxième tour. En fin de saison, il parvient par trois fois en quart de finale, à Bad Salzdetfurth, à Nicosie et à Antalya.

En 2015, l'année de ses 22 ans, il se révèle en remportant ses trois premiers titres. 

En 2016, il cartonne avec cinq titres et une première brève accession au Top 300.

Sa première moitié de saison 2017 est assez mitigée. Durant l'hiver, il atteint une demi-finale à Antalya ainsi qu'un quart au $25.000 de Lille. Mais il subit aussi plusieurs défaites prématurées, notamment à Antalya et Sharm El Sheikh, des épreuves où il était parmi les principaux favoris. Il tente également sa chance dans les qualifications du Challenger de Coblence et y bat Maxime Authom mais il est battu au deuxième tour. Il remporte tout de même son neuvième titre à Hammamet au mois d'avril. Il reste d'ailleurs tout le printemps dans la citée balnéaire tunisienne mais ses résultats sont assez faibles avec seulement deux quarts de finale. Fin juin, de retour en Belgique, il se hisse en finale à Havré en battant Clément Geens. Il ne courbe l'échine que face à Kecmanovic, le double tenant du titre de l'Orange Bowl junior. Il enchaine avec une autre finale à Arlon (où il bat à nouveau Clément) puis un quart de finale au $25.000 de Kassel. Il termine sa tournée en Belgique par une demi à Eupen et un quart à Lambermont puis par un abandon au premier tour à Damme. Il faut attendre le mois d'octobre pour le voir réussir à nouveau de bons parcours. Il atteint d'abord les demi-finales du $25.000 de Santa Margherita di Pula puis s'impose à Ashkelon et Kiryat Gat. Lors de ces deux $15.000 en Israël, il était tête de série n°1. Après une nouvelle demi-finale en $25.000 à Meitar, il tente sa chance dans les qualifications du dernier Challenger de l'année à Andria. Il rejoint, assez difficilement, le premier tableau final de sa carrière à ce niveau. Son parcours ensuite est assez extraordinaire puisqu'il se débarrasse de deux Top 150 (Berankis et Basic) et ne s'incline qu'en finale au tie-break du dernier set.