Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Joris De Loore


©Le Site du Tennis Belge (De Haan 2016)

Toutes ses stats (simple) - (double)
Nom : De Loore
Prénom : Joris
Date de naissance : 21/04/1993
Résidence :
Twitter : @jorisDloore
Droitier, revers à deux mains
Coach : Johan Van Herck
Surface favorite :
Titres ATP : 0
Titres ATP double : 0
Titres Challenger : 0
Titres Challenger double : 0
Titres Future : 7
Titres Future double : 12
Titres Satellite : 0
Titres Satellite double : 0
Meilleur classement simple : 174e (17/10/2016) - Actuel : 195
Meilleur classement double : 313e (22/05/2017) - Actuel : 394


Sa bio chez les juniors

Faits marquants :

Classement simple en fin de saison :
2010 : 1305e (3 v / 4 d) résultats de l'année
2011 : 915e (19 v / 12 d) résultats de l'année
2012 : 563e (42 v / 23 d) résultats de l'année
2013 : 364e (59 v / 25 d) résultats de l'année
2014 : 397e (39 v / 14 d) résultats de l'année
2015 : 381e (44 v / 14 d) résultats de l'année
2016 : 195e (53 v / 24 d) résultats de l'année

Tous ses résultats en 2017

Classement double en fin de saison :
2010 : Ncl (1 v / 1 d) résultats de l'année
2011 : 904e (9 v / 8 d) résultats de l'année
2012 : 397e (35 v / 11 d) résultats de l'année
2013 : 516e (24 v / 8 d) résultats de l'année
2014 : Ncl (0 v / 1 d) résultats de l'année
2015 : 688e (16 v / 7 d) résultats de l'année

© Le Site du Tennis Belge (De Haan 2016)

Résultats en Grand Chelem et aux Masters (simple)
  Australian Open Roland-Garros Wimbledon US Open Masters
2016---------Q2---
2017Q1Q2---------

Résultats en Grand Chelem et aux Masters (double)
  Australian Open Roland-Garros Wimbledon US Open Masters

Sa carrière en bref :

Joris dispute son premier tournoi ITF en 2010 à Eupen où les organisateurs lui ont octroyé une wild-card pour le tableau final. En franchissant le premier tour, il obtient immédiatement son premier classement. Il perd ensuite au premier tour à Coxyde mais atteint de nouveau le deuxième tour à Huy où il est contraint à abandonner.

Joris tente un peu plus souvent sa chance chez les pros en 2011. Il poursuit son apprentissage et se montre plusieurs fois à son avantage en se hissant 4 fois au deuxième tour. A Antalya, en toute fin de saison, il se hisse pour la première fois en demi-finale d'un Future.

Si les deux premières épreuves auxquelles participe Joris en 2012 se soldent par des défaites au premier tour en simple, chaque fois après avoir survécu aux qualifications, il en est tout autrement pour le double puisqu'il remporte tout simplement les deux titres. Au mois de mars, il se hisse dans le dernier carré à Saint-Raphaël. Un mois plus tard, il dispute les quarts de finale à Antalya. Pendant l'été, il remporte trois nouveaux titres en double et se hisse trois autres fois en finale. En simple, il signe une finale et trois demi-finales. En fin de saison, il dispute une nouvelle finale en double et deux quarts en simple.

1er titre en Futures (simple)

Joris entame la saison 2013 avec une demi-finale à Sharm-el-Sheikh. Fin mars-début avril, une mini-tournée dans la péninsule arabique lui apporte deux quarts de finale et une demi en simple ainsi qu'un titre en double. Fin mai, il remporte deux nouveaux titres en double, à Sharm-el-Sheikh où il atteint la demi-finale du simple lors de la 2e épreuve. Il consacre son été à la traditionnelle tournée de Futures belges qui lui permet d'étoffer son palmarès. Il remporte en effet le tournoi de Knokke et atteint à trois reprises la finale (De Haan, Coxyde et Jupille). En double, il ne dispute que deux épreuves. Il s'impose à De Haan et ne s'incline qu'en finale à Knokke. Joris se met encore en évidence en fin de saison puisqu'il se hisse par trois fois en finale, à Tipton, Egbaston et à Antalya.

Joris est poursuivi par la poisse en 2014 avec deux longues périodes d'inactivité dues à des blessures. Pourtant ses résultats sont assez remarquables avec un titre (à Damme), une finale et 5 demi-finales en Future. Il se hisse en outre dans le dernier carré du challenger de Mohammedia où il ne rend les armes qu'en trois manches face au 61e mondial, l'Espagnol Careno-Busta). Malgré le nombre restreint d'épreuves qu'il a pu disputé, il arrive à se maintenir dans le top 400 en fin de saison.

Joris ne reprend sur le circuit qu'à l'été 2015 avec la série de Futures belges. Après un premier essai écourté à De Haan, où il abandonne au premier tour, il retrouve rapidement la voie du succès avec un quart, une demi et trois finales. En octobre, il part faire une tournée de 3 challengers en Amérique du Sud. Il sort deux fois des qualifications et franchit même le premier tour à Saõ Paulo. En toute fin de saison, il dispute trois tournois d'affilée à Doha où il remporte deux titres en simple et deux en double.

Alternance Futures / Challengers

Dès janvier 2016, il remporte deux Futures consécutifs à Antalya qui faisaient suite à deux titres remportés à Doha fin 2015. Il enchaîne avec d'autres Futures à Hammamet où il atteint une finale et une demi. Au début du printemps, il dispute les qualifications de tournois challengers avec des succès mitigés. Il réussit à atteindre le tableau final à Turin mais échoue dans trois autres épreuves. En mai, il entre directement dans le grand tableau du Challenger de Mestre et ne s'arrête qu'en demi-finales. Ce n'est alors que la deuxième fois de sa carrière qu'il atteint ce niveau. En juin, il repasse par la case « Future » et s'impose à Breda. Durant l'été, il ne doit plus passer par les qualifications des Challengers. Ca lui permet notamment d'atteindre les demi-finales à Liberec où il n'est battu que par Arthur De Greef. Il participe aussi à son tout premier Grand-Chelem, à l'US Open, et parvient à franchir le premier tour des qualifications. De retour en Europe, il atteint sa toute première finale en Challenger à St Rémy de Provence. Il est alors sélectionné pour le match de barrage de Coupe Davis où il réalise une prestation 5 étoiles en double avec Ruben Bemelmans. Il part alors pour une série de Challengers aux Etats-Unis plutôt réussie et qui se termine sur une nouvelle demi-finale à Fairfield. Il revient en Europe disputer son premier tournoi ATP à Anvers où il avait reçu une wild-card et où il tient tête pendant trois sets à Taylor Fritz. Il retourne ensuite aux Etats-Unis mais ne remporte plus un match en trois tournois.