Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Nom : Appelmans
Prénom : Sabine
Date de naissance : 22/04/1972
Résidence : Asse
Taille : 1m68
Poids : 57 kg
Gauchère, revers à 2 mains
Titres en simple : 7
Titres en double : 4
Titres ITF en simple : 1
Titres ITF en double : 1
Meilleur classement simple : 16e (24/11/1997)
Meilleur classement double : 21e (25/08/1997)
Coach : Steven Maertens
Surface favorite :

Toutes ses photos (© Belgian Tennis Fans)

Faits marquants :

Classement simple en fin de saison :
1987 : 277e (1 v / 3 d)*
1988 : 215e (19 v / 11 d)
1989 : 149e (24 v / 13 d)
1990 : 22e (21 v / 14 d)
1991 : 18e (34 v / 15 d)
1992 : 26e (29 v / 17 d)
1993 : 36e (24 v / 15 d)
1994 : 27e (30 v / 16 d)
1995 : 31e (24 v / 17 d)
1996 : 21e (29 v / 17 d)
1997 : 16e (39 v / 28 d)
1998 : 49e (16 v / 25 d)
1999 : 30e (33 v / 22 d)
2000 : 50e (22 v / 23 d)
2001 : Ncl (1 v / 1 d)
*Ne tient pas compte des qualifications des $10.000
Résultats en Grand Chelem et aux Masters (simple)
  Australian Open Roland-Garros Wimbledon US Open Masters
1988 -- 2e tour -- -- --
1989 -- Q1 -- -- --
1990 3e tour 1er tour -- 3e tour --
1991 4e tour 4e tour 1er tour 1er tour --
1992 1er tour 2e tour 2e tour 4e tour --
1993 1er tour 2e tour 3e tour 2e tour --
1994 3e tour 2e tour 1er tour 1er tour --
1995 3e tour 3e tour 1er tour 3e tour --
1996 4e tour 3e tour 4e tour 1er tour --
1997 1/4 finale 1er tour 4e tour 1er tour 1er tour
1998 1er tour 1er tour 3e tour -- --
1999 3e tour 1er tour 2e tour 4e tour --
2000 3e tour 1er tour 4e tour 1er tour --
2001 2e tour -- -- -- --

Résultats en Grand Chelem et aux Masters (double)
  Australian Open Roland-Garros Wimbledon US Open Masters
1991 1/4 finale 1er tour 2e tour 3e tour --
1992 3e tour 3e tour 1er tour 2e tour --
1993 1er tour 2e tour 1er tour -- --
1994 2e tour 1er tour 1er tour 2e tour --
1995 1er tour 1er tour 3e tour 1er tour --
1996 2e tour 1er tour 2e tour 2e tour --
1997 2e tour 1er tour 1/2 finale 1er tour --
1998 3e tour 2e tour 1er tour -- --
1999 3e tour 1er tour 1er tour 1er tour --
2000 3e tour 1er tour 1er tour 1er tour --
2001 1er tour -- -- -- --
Sa carrière en bref :

Sabine Appelmans participe à son premier tournoi WTA en 1987 à Knokke le Zoute et elle y passe d'emblée un tour.

L'année suivante, Sabine accède au tableau final de Roland-Garros en tant que lucky-loser. Elle parvient à passer le premier tour avant de s'incliner face à l'expérimentée Helena Sukova. En décembre, Sabine dispute son tout premier match de Fed Cup, qu'elle remporte par abandon contre l'Autrichienne Petra Schwartz-Ritter alors qu'elle menait 6/4-4/2.

En 1989, Sabine Appelmans, qui a opté pour le professionnalisme, parvient à se qualifier pour le tableau final du tournoi de Singapour mais s'y incline au premier tour. Deux semaines plus tard, elle réédite la performance à Taiwan où elle atteint en outre pour la première fois les quarts de finale.

En 1990, Sabine réussit un très beau début de saison en atteignant le troisième tour de l'Australian Open. Elle profite de son voyage aux antipodes pour participer aux tournois d'Auckland et de Wellington. A Auckland, elle parvient en finale mais s'incline lourdement face à Leila Meshki (6/1-6/0). La semaine suivante elle atteint la demi-finale.
Au cours de la saison, Sabine dispute encore la demi-finale à Singapour, les quarts de finale à Bastad et Filderstadt ainsi que le troisième tour à l'US Open. Elle termine la saison à une remarquable 22è place et obtient le titre de Sportive belge de l'année.

L'année 1991 commence bien pour Sabine qui dispute les quarts de finale à Brisbane, le troisième tour à Sydney et surtout les huitième de finale à l'Australian Open où elle ne s'incline que face à Mary-Joe Fernandez. Début février, elle atteint encore la demi-finale à Oslo.
A Tokyo, début avril, elle dispute sa deuxième finale qu'elle perd en trois sets face à Lorry McNeil. A Roland-Garros, Sabine dispute les huitièmes de finale face à Steffi Graf. Malheureusement pour elle, à Wimbledon elle est à nouveau opposée dès le premier tour à l'inaccessible Allemande.
La fin de saison est magnifique pour Sabine Appelmans puisqu'elle enchaîne une demi-finale à San Juan et deux victoires à Phoenix et Nashville. Cela lui permet d'entrer dans le top 20 et de se retrouver une nouvelle fois Sportive belge de l'année.

Le début de l'année 1992 est un peu moins relevé que l'année précédente mais Sabine obtient de très beaux résultats au mois d'avril en atteignant la finale du tournoi de Tokyo, où elle s'incline face à la joueuse locale Kimiko Date, et en remportant ensuite le tournoi de Pataya.
Sabine dispute encore 3 quarts de finale au cours de la saison, à Berlin, à Leipzig et, surtout, aux Jeux olympiques de Barcelone.

La saison 1993 n'est pas la plus brillante de Sabine Appelmans. Elle remporte bien le tournoi ITF de Porto mais elle doit attendre le mois d'octobre pour disputer une demi-finale d'un tournoi WTA. En effet, elle se hisse à ce niveau de compétition au tournoi de Montpellier où elle s'incline face à Dominique Monami. Remise en confiance par ce résultat, elle accède une semaine plus tard à la finale à Budapest où Zina Garrison prend sa mesure en deux sets (7/5-6/2). Elle se rend alors à Essen et y dispute la demi-finale après s'être débarassée de Manuela Maleeva.

Sabine débute la saison 1994 de la meilleure manière qui soit puisqu'elle remporte le tournoi indoor de Linz en battant au passage la tête de série numéro 1, Anke Huber. Elle enchaîne ce résultat avec un quart de finale à Paris, une demi-finale à Tokyo, la victoire à Pattaya et un quart de finale à Strasbourg. Sabine dispute encore deux demi-finales, à Los Angeles et à Moscou.

En 1995, Sabine remporte le tournoi de Zagreb et dispute 4 quarts de finale (Paris, Linz, Strasbourg, Moscou).

En 1996, elle remporte le tournoi de Linz en éliminant tour-à-tour Novotna, Sukova et Halard-Decugis respectivement têtes de série numéro 2, 4 et 3. Trois nouveaux quarts de finale (Jakarta, Zürich, Luxembourg) et une demi-finale à Moscou ainsi qu'une belle régularité en Grand Chelem (2 huitièmes de finale et 1 troisième tour) lui permettent de se rapprocher du top 20.

En 1997, Sabine réussit sa meilleure performance en Grand Chelem puisqu'elle atteint les quarts de finale de l'Open d'Australie. De très nombreux Belges sont restés éveillés pour la voir s'incliner de justesse face à Mary Pierce (1/6-6/4-6/4). Elle dispute également la finale du tournoi de Budapest ainsi que la bagatelle de 7 quarts de finale. Cette remarquable saison sera couronnée par une qualification pour le prestigieux Masters, ce qu'aucun Belge n'avait jamais réussit à faire en simple. Elle s'y inclinera au premier tour face à Mary Pierce. Sabine clôt la saison à la 16è place, son plus haut classement.

Sabine marque un peu le coup en 1998. Elle s'incline dès le premier tour à l'Australian Open. Au mois de février, elle réalise trois belles performances de suite en atteignant les quarts de finale à Paris, la demi-finale à Hanovre, où elle élimine Steffi Graf en quart de finale, et les quarts de finale à Linz. Malheureusement la suite de sa saison ne sera pas très brillante et elle ne disputera plus qu'un quart de finale sur le gazon de 's-Hertogenbosch.

En 1999, Sabine semble entraînée dans la spirale de la défaite. Elle retombe même à la 94è place mondiale en mars. Jusqu'au mois d'août, son seul résultat marquant est un quart de finale à Anvers. Mais à partir de ce moment, elle va refaire parler d'elle. Elle atteint les quarts de finale à Knokke début août et les huitièmes de finale à l'US Open. Sa saison d'hiver sera remarquable puisqu'elle atteint la demi-finale à Luxembourg et ensuite les quarts de finale à Filderstadt, alors qu'elle sortait des qualifications. Elle dispute encore les quarts de finale à Bratislava et à Leipzig. Ces résultats lui permettent de remonter à la 30è place mondiale et la WTA lui octroie le titre de "retour de l'année".

L'année 2000 est la dernière saison complète de Sabine Appelmans. Elle dispute deux quarts de finale, à Gold Coast et à Knokke et les huitièmes de finale de Wimbledon où elle n'est éliminée que par la future lauréate, Vénus Williams. Très motivée par les Jeux olympiques elle y défendra les couleurs de la Belgique en atteignant le troisième tour.

En 2001, Sabine ne dispute que l'Australian Open, parce que c'est là qu'elle veut terminer sa carrière. C'est un symbole puisque c'est là qu'elle a obtenu son meilleur résultat en Grand Chelem. Elle passe un tour et puis s'incline face à Chadkova, tirant ainsi le rideau sur une magnifique carrière et laissant la place à la nouvelle génération.