Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (août)

 

Le mois d’août n’a pas été aussi fructueux que ne le fut son prédécesseur. Nos joueurs pros n’ont rapporté « que » trois victoires, toutes en ITF. Mais nombre d’entre eux ont connu un mois tout à fait satisfaisant et les jeunes ont également été très actifs.

Romain Barbosa Excellent

Le joueur qui s’est le plus mis en évidence côté masculin est Clément Geens. Le Brabançon de 19 ans a signé son troisième succès en Future au tournoi de Jupille, deux ans après avoir remporté son premier titre dans les mêmes installations du TC Fayenbois. Mais il ne s’est pas contenté de ce succès puisqu’il a également atteint deux demi-finales à Coxyde et Ostende. Sa défaite d’entrée à Eupen est un petit accident de parcours qui ne prête pas à conséquence sur l’ensemble de sa très réussie tournée estivale. Malgré les nombreux points qu’il devait défendre durant cette période, il a grimpé de près de 200 places et s’est installé dans le Top 500. Clément aussi est dans le Top 30 mondial des joueurs de moins de 20 ans.

Après l’excellent mois de juillet qui a vu plusieurs jeunes Belges remporter leur premier titre Future, Romain Barbosa (cf photo) était notre seul représentant du Top 700 mondial à n’avoir jamais soulevé un trophée professionnel. Il n’est pas resté longtemps avec ce titre peu envieux puisqu’il s’est imposé à Coxyde, avec la manière puisqu’il a battu trois têtes de série sur son parcours (dont Clément). Il avait auparavant atteint les quarts de finale à Eupen mais avait perdu d’entrée à Jupille.

Mais la grande gagnante de l’été, et particulièrement de ce mois d’août, n’est autre qu’Elyne Boeykens. L’Anversoise n’avait presque pas pu jouer durant les cinq premiers mois de l’année en raison d’une grave blessure au dos. Mais elle n’a pas tardé à retrouver (et même à dépasser) son meilleur niveau. Lancée par un bon début d’été, elle a explosé ses records personnels au mois d’août. Elle s’est d’abord qualifiée pour deux quarts de finale en $25.000 à Coxyde (où elle sortait des qualifs) et à Westende alors qu’elle n’avait atteint ce stade qu’une fois dans une épreuve d’un tel niveau. A Wanfercée-Baulet, elle a ensuite signé le quatrième succès de sa carrière, le premier en $15.000. Et elle a conclu le mois par un nouveau quart au $10.000 de Rotterdam. Classée 897e à la WTA début juin, Elyne a grimpé, en trois mois, de plus de 500 places !

Kimberley Zimmermann Très bien

David Goffin n’a disputé que deux tournois en août : les Masters 1000 de Montréal et de Cincinnati. Il y a gagné les matchs qu’il devait gagner en tant que tête de série avant de tomber, à chaque fois en huitième contre un membre du Top 5. S’il a été dominé par Nishikori au Canada, il est passé tout près d’un exploit dans l’Ohio lorsqu’il a mené 3/0 double break dans le dernier set face au n°1 mondial Novak Djokovic. De quoi donner quelques regrets malgré une prestation d’ensemble tout à fait correcte ce mois-ci.

Yannik Reuter connaît une année assez mitigée avec quelques bons passages (deux finales en Futures) mais aussi de nombreuses éliminations en qualifications de Challengers. Ce parcours en dents de scie a eu pour conséquence un recul hors du Top 400 au classement (alors qu’il a été 259e). Son quart de finale au Challenger de Meerbusch, où il était issu des qualifications, est donc une très bonne nouvelle. Au passage, il a signé sa meilleure perf de la saison en battant le Chilien Podlipnik-Castillo, 157e. Il a également atteint les quarts du Future d’Appiano mais a été battu au premier tour de celui de Bolzano.

Comme Elyne Boeykens, Joris De Loore n’a presque pas joué en début de saison suite à une opération au coude. Malgré une petite chute au classement, il a rapidement repris sa marche vers l’avant et a atteint, en août, deux finales en Futures à Eupen et Coxyde (sans oublier un quart à Ostende). Il a juste manqué un petit trophée pour qu’il reçoive la note maximale de ce carnet mais ce n’est sans doute que partie remise.

Vainqueur de son premier titre Future à la fin du mois de juillet, Chris Heyman a atteint une nouvelle finale, cette fois à Jupille. Il a également été battu au deuxième tour à Eupen. Avec près de 200 places gagnées au classement depuis début juin, il est un des grands vainqueurs de l’été. Joran Vliegen a, quant à lui, grimpé de plus de 600 places et également remporté son premier titre. En août, il a encore atteint une demi (Jupille), un quart (Coxyde) et deux seconds tours (Eupen et Ostende). Il a surtout cartonné en double en remportant trois de ces quatre tournois et en atteignant la final du quatrième.

En Future, Michaël Geerts  a obtenu un bilan correct sans plus avec un quart de finale (à Eupen) et deux deuxièmes tours à Coxyde (où il n’est battu qu’en trois sets par la premioère tête de série) et à Ashkelon. Mais c’est sa première accession au tableau final d’un Challenger (Meerbusch) après avoir battu le 330e mondial en qualifs qui rehausse nettement ce bilan. Jonas Merckx a atteint une très bonne demi-finale à Jupille et a également été battu au deuxième tour à Ostende. Il s'est également hissé en finale du double dans ces deux épreuves.

Stijn Meulemans est aussi un des grands vainqueurs de l’été, avec plus de 450 places gagnées. Il doit ce bond notamment à sa première demi-finale en Future, à Eupen (où il était passé par les qualifications) début août. Il a également franchi un tour dans les tableaux finals à Coxyde, Jupille et Ostende. Jolan Cailleau a conclu son superbe été par un nouveau quart de finale à Eupen. Il n’a pu poursuivre plus loin la série de Futures belges car il est retourné aux Etats-Unis pour débuter sa troisième année à l’Université Texas Tech.

Le sursaut de Kirsten Flipkens, initié par deux très bons résultats dans des tournois WTA en juillet s’est poursuivi en août. Cette fois, pas de présence dans les tournois du grand circuit car son classement ne lui permettait pas d’y entrer directement. Elle a préféré disputer le $100.000 de Vancouver où, tête de série n°1, elle s’est hissée en finale avant de s’incliner face à la Britannique Konta.

Yanina Wickmayer a également participé à ce tournoi canadien où elle a échoué face à la même joueuse mais en demi-finale. Auparavant, elle était sortie des qualifications du « Premier » de Toronto après une belle victoire sur l’Allemande Goerges, 57e mondiale et ex-Top 20. Dans le tableau final, elle a perdu contre Lesia Tsurenko, la révélation de l’été

Le mois d’août d’Ysaline Bonaventure a débuté par un petit couac au $25.000 de Bad Salgau où elle a été battue au deuxième tour par une adversaire seulement classé 345e mondiale. Elle s’est ensuite reprise au $75.000 de Prague où elle a battu deux joueuses mieux classées qu’elle et n’a perdu que face à la Top 100 (et première tête de série) Allertova. Lors des qualifications de l’US Open, elle a franchi les deux premiers tours alors qu’elle n’avait jamais gagné un match en Grand-Chelem. Elle ne s’est finalement arrêtée qu’à un set du tableau final.

Sofie Oyen a débuté le mois par deux défaites au premier tour des tableaux finals des $25.000 de Coxyde et de Westende (elle sortait des qualifs lors de ce dernier). A sa décharge, les tirages au sort lui avait été particulièrement défavorables puisqu’elle a dû y affronter les têtes de série n°2 et 1, deux joueuses classées dans le Top 150 et à qui elle a pris chaque fois un set. Elle a ensuite confirmé qu’avec un meilleur tirage, elle pouvait faire beaucoup mieux en alignant un quart à Wanfercée-Baulet et une demi à Rotterdam. Le retour de Kimberley Zimmermann (cf photo) après des mois de galère se confirme. En août, elle est sortie des qualifications et a franchi un tour dans le tableau final au $10.000 de Rotterdam mais surtout au $25.000 de Westende (ce n’était que la deuxième fois pour elle à ce niveau). Elle n’a connu qu’une petite contre-performance en s’inclinant d’entrée à Wanfercée-Baulet.

Un an après avoir quitté le classement WTA, Greetje Minnen y a fait son retour par la grande porte en passant un tour dans les tableaux principaux des $25.000 de Westende et de Coxyde. Grâce également à sa finale de Nieuport en juillet, elle est entrée directement dans le Top 800. L’entrée dans le classement de Mathilde Devits est par contre une première pour la jeune hennuyère au tennis offensif. Elle a franchi le premier tour du $15.000 de Wanfercée-Baulet (après être sortie du tableau préliminaire) et du $10.000 d’El Kantaoui.

Laurens Verboven Bien

Très en vue en juillet, Yannick Mertens a encore disputé un bon quart de finale au Challenger de Segovie où il ne s’est incliné que contre le 74e mondial, Marcel Granollers. A l’US Open, par contre, il a été battu au premier tour des qualifications. Germain Gigounon a tout de même franchi un tour à Flushing Meadows. Auparavant, il avait perdu d’entrée lors du Challenger de Liberec et au deuxième tour de celui de Portoroz, à chaque fois contre des têtes de série.

Omar Salman a lui aussi remporté son premier titre pro en juillet. Ce mois-ci, il n’a rien réalisé d’aussi percutant mais son quart à Jupille et ses deuxièmes tours à Eupen et Coxyde sont de résultats. Louis Cant n’a remporté qu’un match (à Ostende) en trois tournois mais n’a perdu que contre des têtes de série, dont une fois de justesse contre le Français Tatlot, 344e mondial, à Jupille. Laurens Verboven (cf photo) a remporté un deuxième point ATP lors du tournoi de Jupille. A Coxyde et Ostende, il a perdu au premier tour. Mais c’était dans des matchs serrés contre de solides joueurs.

 An-Sophie Mestach est sortie des qualifications au tournoi WTA de Washington et a perdu au dernier tour de celles de New Haven. Entre les deux, elle a atteint une demi-finale au $25.000 de Landisville. Des résultats d’ensemble corrects sans plus. Malheureusement, elle a également été battue dès le deuxième tour des qualifis de l’US Open, alors qu’elle était la favorite de son tableau.

Tête de série n°5 du $25.000 de Coxyde, Elise Mertens s’est arrêtée en quart de finale face à une joueuse qui semblait à sa portée. Elle s’est tout de même consolée en remportant le titre en double. Elle a ensuite participé aux qualifications de l’US Open où elle a perdu au premier tour en trois sets. Elle poursuit son apprentissage du grand circuit. Marie Benoit s’est, quant à elle, arrêtée au deuxième tour à Coxyde et au premier à Westende, en trois sets à chaque fois. Elle a ensuite pris part aux $15.000 de Wanfercée-Baulet et de Braunschweig où elle a alignée un deuxième tour et un quart de finale.

Steffi Distelmans était invitée, tant à Coxyde qu’à Westende. Mais elle y a été battue deux fois au premier tour. Elle a ensuite franchi un tour aux $10.000 d’Oldenzaal et de Rotterdam et a même remporté le premier en double. Britt Geukens, elle, a aligné un deuxième tour et un quart de finale dans ces deux épreuves néerlandaises. De quoi rattraper un peu ses éliminations assez sèches dès son entrée en lice lors des qualifications de Coxyde et de Westende.

Le meilleur résultat du mois de Deborah Kerfs est un quart de finale lors d’un premier $10.000 à Antalya. Elle a également gagné un match dans les qualifs de Coxyde. Par contre, elle a perdu d’entrée au $10.000 d’Innsbruck et lors d’une deuxième épreuve à Antalya. Morgane Michiels n’a été battue qu’au dernier tour des qualifications à Coxyde et à Westende. Elle a même été repêchée pour le tableau final de ce dernier tournoi mais y a perdu au premier tour. Elle a ensuite remporté un match à Wanfercée-Baulet (ce qui lui vaut son seul point WTA du mois) et est encore sortie des qualifications à Rotterdam.

Catherine Chantraine Moyen

Steve Darcis s’est montré plutôt discret durant les Challengers sur terre-battue du début du mois. Tête de série n°1 à Liberec, il s’est fait sortir immédiatement. N°4 à Prague, il a été un peu plus loin mais s’est incliné en quart. Afin de préparer l’US Open, il a fait le déplacement à Winston Salem mais a été contraint à l’abandon après deux jeux pour une douleur au dos.

Les autres joueurs de l’équipe nationale n’ont pas été plus à la fête. Ruben Bemelmans a remporté un bon match à Washington mais a ensuite perdu au premier tour des qualifications à Montréal contre un joueur classé au-delà du Top 500. Il a ensuite perdu au deuxième tour du Challenger de Vancouver. Tête de série n°4 et 3 lors des Challengers de Liberec et de Portoroz, Kimmer Coppejans n’a remporté qu’un match (lors du premier). Il a ensuite été battu d’entrée lors des qualifications du tournoi ATP de Winston Salem. Kimmer a sauvé son mois en passant à seulement un set de sortir des qualifications de l’US Open.

Blessé au tout début de la saison sur dur, Maxime Authom a tout de même tenté sa chance lors des qualifications de l’US Open mais il a encore dû jeter l’éponge après la perte du premier set. Après son superbe mois de juillet, Julien Cagnina a repris le chemin des Challengers et a franchi un tour à Cortina avant d’être battu d’entrée à Meerbusch. Il a dû abandonner au premier tour lors du Future d’Ostende.

Julien Dubail a atteint deux quarts de finale lors de la série de Futures belges, à Coxyde et à Jupille. Il a également été battu au deuxième tour à Eupen et au premier à Ostende. Ce n’est pas une catastrophe mais il peut faire bien mieux. Pour Sander Gille, les résultats en simple ont été vraiment très faibles puisqu’il a perdu d’entrée à Eupen, Coxyde et Jupille. Il remporte toutefois les deux dernières épreuves en double ce qui lui permet d’éviter la note la plus basse.

Difficile de confirmer les bons résultats du mois de juillet pour les nouveaux venus du classement ATP. Loic Juszczak a en effet été battu d’entrée à Eupen et à Jupille et ne doit sa place au deuxième tour d’Ostende qu’à l’abandon de son adversaire. Nicolas De Plaen est bien sorti des qualifications à Jupille mais il n’a pris que deux jeux dans le tableau final. Plus expérimenté, Olaf De Weerdt est aussi sorti des qualifications à Eupen avant de perdre lors du deuxième tour de celles de Jupille et d’abandonner dès son entrée en lice à Ostende.

Hélène Scholsen est un peu passée à côté de son tournoi à Las Palmas ($10.000). Tête de série n°3, elle a été sortie dès le deuxième tour par une joueuse non classée. A Rotterdam, elle a perdu d’entrée mais c’était face à la deuxième favorite du tableau. Catherine Chantraine (cf photo) n’a disputé qu’un seul tournoi en août, à Rotterdam. Elle y a été battue en trois sets par Britt Geukens dès le premier tour.

Contrairement à Hélène, India Maggen a disputé deux tournois à Las Palmas. Elle n’y a remporté qu’un seul match. Mikhaela Boev a été battue d’entrée lors des qualifications à Coxyde et au dernier tour de celles de Westende. Dans le tableau final de Wanfercée-Baulet, elle a perdu au premier tour. Les sœurs Anastasia et Viktoria Smirnova n’ont disputé qu’une seule épreuve, à Coxyde. Elles y ont toutes les deux succombé au premier tour des qualifs.

Arthur De Greef Insuffisant

Comme en juillet, Niels Desein a connu des pépins physiques qui l’ont empêché de pratiquer son meilleur tennis. Il a ainsi été contraint à abandonner (face à Germain Gigounon) au premier tour du Challenger de Portoroz. En fin de mois, il a bien tenté les qualifications de l’US Open mais y a été largement battu d’entrée.

 Arthur De Greef (cf photo) se remet également difficilement de sa blessure à Marburg le mois passé. En août, il a d’abord perdu d’entrée au Future d’Appiano puis au Challenger de Meerbusch. Il a enfin tout de même remporté un match dans les qualifications de celui de Manerbio. Tête de série n°1 et 2 des Futures d’Istanbul et d’Ostende, Alexandre Folie y a aligné des défaites au premier et au second tour.

 Absente du circuit depuis Wimbledon, Alison Van Uytvanck n’est pas revenue dans les meilleures dispositions. En août elle a subi trois défaites au premier rour à Washington, Toronto et en qualifs de New Haven (sur abandon). Klaartje Liebens aurait pu éviter la plus mauvaise note grâce à sa victoire sur Michaela Boev à Wanfercé-Baulet, son premier succès depuis fin avril. Mais ce fut sa seule et bien maigre bonne nouvelle d’un mois où elle a également perdu d’entrée lors des $25.000 de Coxyde, Westende et Woking.

Gitte Heynemans Jeunes

Les résultats des jeunes n'avaient pas été très bons depuis le début de la saison. Nos espoirs se sont réveillés en août avec six titres en simple. Notamment à Maaseik, dans le Limbourg, où s'est disputé un tournoi junior classé Grade 4. Tête de série n°2, Zizou Bergs s'y est imposé sans perdre un set dans un club qu'il connait bien puisqu'il s'entraine dans le "team" local. Il s'est également imposé en double. Le tournoi féminin s'est achevé sur une finale 100% belge et la victoire de Gitte Heynemans (cf photo) contre Juliette Bastin. A noter encore la finale d'Axana Mareen en double, chez les filles.

La semaine précédente, Seppe Cuypers a atteint les demi-finales en simple (et la finale en double) au Grade 3 de Varsovie. Les Belges se sont encore illustrés lors de deux tournées de Grades 4, l'une au Portugal, l'autre au Zimbabwe. Lors de la première, Victor Poncelet a atteint sa première finale (à Porto), directement suivie par une demi-finale à Vale do Conde. Il avait remporté le premier tournoi (à Leiria) en double aux côtés de Maxence Barbosa, le frère de Romain. En Afrique, Jordan Decloet et Charles Tzicas sont revenus avec leur premier quart de finale en tournoi junior.

Chez les moins de 16 ans, Manon Meulenberg remporte son premier titre au Catégorie 3 de Luxembourg. En double, elle doit par contre s'arrêter en finale. A Nivelles, l'Argayon Cup (Cat. 3), Tom Pisane, Alexandra Goffin et Léa Williot ont tous les trois atteint les quarts de finale. Alexandra a, en outre, remporté le titre en double.

Chez les cadets, des tournois ont été organisés en Belgique chaque semaine. Ca commence toujours par le très côté tournoi d'Hasselt, classé "Catégorie 1", et qui n'a souri qu'à Cloe Ruette et Olivier Rojas, tous les deux huitième de finalistes. Olivier a poursuivi sur sa lancée pour remporter l'Argayon Cup (Cat. 3). Felix Romeo s'y est arrêté en demi-finale alors que Noah Martens et Briek Thijssen se sont hissés en quart. Chez les filles, Michelle Van Mol a atteint la finale. Marion Cardous et Zara De Schutter sont parvenues en quart. Zara et Michelle ont fait équipe pour remporter le double.

Deux autres "Catégories 3" ont suivi dans deux clubs de la commune d'Uccle. A Uccle Sport, Zara a pris la mesure de Michelle en finale. Le dernier carré a été complété par Emeline De Witte et Laure-Line Glaude. Nienke D'Haen et Margaux Maquet se sont arrêtées en quart. Comme à Nivelles, Zara et Michelle ont remporté le double en battant Margaux et Clara Vlasselaer en finale. Au Léopold Club, c'est Vicky Van De Peer qui s'est imposée en battant Emeline en demi. Margaux a également atteint ce stade alors que Michelle, Zara et Lena Dullaert se sont arrêtées en quart. En double, la victoire est revenue à Margaux et Clara. Les garçons se sont montrés beaucoup plus discrets lors de ces deux épreuves. Seul Félix Roméo a atteint les quarts lors de la première semaine. Diego Digraci et David Tixhon ont atteint ce stade au Léo où Jérémy De Bodt et Esteban Leman se sont imposés en double.