Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (novembre)

 

Les circuits ATP et WTA sont au repos, les Belges membres du Top 100 également. Mais pour tous les autres, le boulot continue et il y avait encore de précieux points à prendre afin de démarrer 2015 dans les meilleures dispositions.

An-Sophie Mestach Excellent

Sur la lancée de ses trois titres en octobre, Maxime Authom en conquiert deux autres. Un début novembre à Bath. L’autre début décembre à Lomé. Ce tournoi, classé $15.000+H, offrait un paquet de points et permet à Maxime de remonter dans le Top 250 et de décrocher une place dans le tableau qualificatif de l’Open d’Australie.

 Pour Julien Cagnina, le voyage à Melbourne semble compromis, même si quelques forfaits de dernière minute pourraient le repêcher. Il a pourtant fait son possible pour y arriver, remportant au passage le cinquième Future de sa carrière à Sousse. La semaine précédente, toujours en Tunisie, il atteignait les demi-finales en simple et s’imposait en double. Fin novembre, il se hisse encore en demi à Sharm El Sheikh mais est contraint d’abandonner et de laisser le sort décider de sa participation à l’Open d’Australie.

 Germain Gigounon peut également être crédité d’une bonne fin de saison. Il sauve de justesse sa place dans le Top 300 grâce à une finale et une demi à Sousse, puis une nouvelle demi à Sharm El Sheikh. Il s’impose également en double lors de sa première semaine en Tunisie, avec Julien, puis lors de son tournoi egyptien.

 Mais c’est An-Sophie Mestach (cf photo) qui décroche la timbale en cette fin d’année. Grâce à son quart de finale au $75.000 de Dubaï et, surtout, de sa victoire à celui de Toyota, elle fait sa grande entrée dans le Top 100 mondial. Cerise sur le gâteau, elle obtient également son ticket pour l’Open d’Australie qui sera donc son tout premier tableau final en Grand-Chelem, quatre ans après avoir remporté l’épreuve en junior.

Joris De Loore Très bien

Ce fut une très longue saison (34 tournois disputés !) pour Yannick Mertens. Il la termine avec une dernière demi-finale à Oslo. Il y est battu par Joris De Loore (cf photo) qui atteint ainsi la deuxième finale de sa saison. Lui poursuit sa route pour quatre épreuves dans le Golfe Persique. D’abord à Meshref où il est battu en quart. Ensuite à Doha où il aligne une demi, une élimination au premier tour puis un quart.

 Après Mons, Julien Dubail a tenté un autre essai en qualification de Challenger à Mouilleron Le Captif. Avec malheureusement une nouvelle défaite d’entrée à la clef. Il termine sa saison par deux demi-finales de Futures à Chypre, entrecoupées par une défaite d’entrée à Sousse. En décembre, Alexandre Folie a signé son troisième titre Future à Dakar, plus de deux ans après le précédant. La semaine suivante, il était malheureusement contraint à l’abandon au deuxième tour. En novembre, il avait d’abord disputé deux Futures à Meshref. Battu au deuxième tour lors de la première semaine, il avait ensuite rejoint les quarts.

 Ysaline Bonaventure a terminé sa saison fin octobre et a pris quelques jours de vacances avant de repartir à l’entrainement. C’est donc plutôt le début de sa saison 2015 qu’elle disputait mi-décembre au $50.000 d’Ankara. Elle y a signé un bon quart de finale après une victoire face à la deuxième tête de série, la Russe Rodina (121e mondiale).

 Elise Mertens dispute des tournois de plus en plus relevés. Il est donc de plus en plus difficile pour elle d’aligner les victoires. Ses défaites prématurées lors des $25.000 de Sharm El Sheikh (premier tour) et Mumbai (deuxième tour) n’ont donc rien d’alarmant. Sa première demi-finale en $50.000, à New Delhi, est par contre une nouvelle très réjouissante.

 Encore très active lors de ces deux derniers mois, Klaartje Liebens a d’abord été battue d’entrée au $25.000 de Bath. Elle est ensuite partie en Tunisie pour disputer deux $10.000 à Sousse mais sans trop briller (un quart et un deuxième tour). Elle s’est bien reprise à Sharm El Sheikh où elle a atteint une demi-finale avant de remporter son dernier tournoi de l’année et le cinquième $10.000 de sa carrière.

 Steffi Distelmans n’a disputé qu’une seule épreuve, à Heraklion. Elle y a atteint les demi-finales avant de se blesser et de mettre prématurément un terme à sa saison. De son côté, Sofie Oyen a pris part aux mêmes tournois que Klaartje à Sousse. Battue au deuxième tour du premier, elle s’est ensuite hissée en demi-finale.

 C’est à Djibouti que Magali Kempen a terminé sa saison. Elle s’est glissée en demi-finale du simple et à remporter le double d’un premier $10.000. Lors du second, elle a été battue au deuxième tour en simple et en finale du double. Elyne Boeykens a franchi un tour dans les qualifications du $25.000 de Bath. Elle a ensuite atteint le tableau final du $10.000 d’Antalya où elle ne s’est arrêtée qu’en demi-finale. La semaine suivante, toujours en Turquie, elle se hissait en quart.

Elke Lemmens Bien

Le premier belge au classement ATP a avoir poursuivi au-delà d’octobre fut Ruben Bemelmans. Le Limbourgeois a terminé sa saison par le Challenger de Mouilleron Le Captif lors de la toute première semaine de novembre. Il y a été battu dès le deuxième tour mais en trois sets serrés face à la troisième tête de série.

 Niels Desein a, pour sa part, été éliminé d’entrée dans ce Challenger français. Il s’est repris la semaine suivante, avec un quart à Helsinki en battant l’espoir bosnien Dzumhur. Lors de la dernière semaine, il a chuté au premier tour à Andria. Yannik Reuter a été battu au dernier tour des qualifs à Mouilleron Le Captif. Il a ensuite été battu au deuxième tour du Future de Sousse.

 C’est par trois Futures à Antalya que Romain Barbosa a conclu sa saison. Battu au deuxième tour lors de la première épreuve, il a ensuite atteint deux fois les quarts de finale et a également disputé une finale en double. Christopher Heyman est d’abord passé par Nicosie d’où il est revenu avec un quart de finale en poche. Il est ensuite passé par la Turquie pour disputer un autre quart puis être battu en qualifications. A Sousse, il a été battu d’entrée par la deuxième tête de série. Michaël Geerts a, pour sa part, pris la route de Meshref. Battu au deuxième tour de la première épreuve, il en a remporté le double. La semaine suivante, il était de nouveau éliminé au second tour. Il s’est alors rendu à Doha où il a aligné un quart de finale puis une nouvelle défaite au deuxième tour.

 Marie Benoit est partie se ressourcer à Sharm El Sheikh. D’abord battue au deuxième tour des qualifications dans un $25.000, elle a ensuite rejoint le tableau final d’un second avant de remporter le tournoi en double. La troisième semaine, pour un $10.000, elle s’est hissée en demi-finale.

 A Casablanca, Catherine Chantraine a atteint la quatrième demi-finale de sa carrière et la deuxième de sa saison. Elle a par contre été battue d’entrée la semaine suivant. Début décembre, elle franchissait encore un tour à Antalya. Elke Lemmens (cf photo) n’a disputé que le $10.000 de Vinaroz où elle a été battue au deuxième tour. Elle s’est reprise en double où elle a remporté le tournoi. Morgane Michiels est sortie des qualifications des deux épreuves qu’elle a disputées, à Sousse. Elle a ensuite été battue au deuxième tour la première semaine et au premier la seconde par la même adversaire, la jeune espoir ukrainienne Korashvili.

Kimmer Coppejans Moyen

Si 2014 a été une saison réussie pour Kimmer Coppejans (cf photo), sa conclusion fut quelque peu mitigée Il a en effet été largement dominé au premier tour du Challenger d’Ortisei puis a été battu au deuxième de celui d’Helsinki.

 Sander Gille n’est pas parvenu à prendre beaucoup de points lors de ses quatre derniers tournois de l’année. Il a disputé deux Futures à Heraklion puis deux autres à Sharm El Sheikh et a aligné, pour chaque tournée, une défaite au premier tour puis une autre au deuxième. Ce fut un peu mieux en double puisqu’il a remporté un titre (son troisième cette saison)  en Egypte et disputé une finale en Crête. Jonas Merckx a été battu d’entrée lors de son seul tournoi, à Sousse. A sa décharge, il y avait été contraint d’abandonner.

 En remportant le WTA 125 de Taipei l’an dernier, Alison Van Uytvanck avait marqué la fin de saison belge. On est loin du compte cette fois avec une élimination au deuxième tour à Limoges puis une défaite en quart de finale du $75.000 de Dubaï. Des résultats qui lui ont fait perdre sa place dans le Top 100.

 Après une bonne fin d’été, Deborah Kerfs comptait sur une belle sortie de saison mais ce ne fut pas le cas. Elle sort des qualifications du $25.000 d’Equerdreville mais est ensuite battue au premier tour. Elle est également sèchement éliminée d’entrée au $10.000 de Nules. Lors de ses deux dernières épreuves, à Antalya, elle ne parvient qu’à atteindre le deuxième tour. Hélène Scholsen sort des qualifications et franchit un tour dans le tableau final à Oslo. La suite est moins brillante puisqu’elle est battue d’entrée à Helsinki (où elle était repêchée des qualifs) et à Casablanca.

Britt Geukens Insuffisant

Toujours perturbé par de nombreuses blessures, Jeroen Vanneste a tenté de revenir sur le circuit en disputant trois Futures à Meshref. Mais il n’a pas remporté le moindre match. Sa victoire en double lors de la dernière épreuve le console à peine. Olaf De Weerdt n’a pas non plus été à la hauteur à Oslo où il a perdu au deuxième tour des qualifications.

 Britt Geukens (cf photo) a perdu au premier tour de ses trois derniers tournois de la saison, à Oslo, Helsinki et Istanbul. En Turquie, elle s’était toutefois extirpée des qualifications. Elena Van Der Sypt a également perdu deux fois au premier tour à Sousse même si elle sortait du tableau préliminaire lors de la seconde semaine.

Zizou Bergs Jeunes

Plutôt discret depuis le début de la saison, Zizou Bergs (cf photo) a explosé lors d’une série de trois épreuves à Bujumbura (Burundi). Il s’est imposé lors de la première semaine puis, avec Tom Pisane, s’est hissé en finale d’un double perdu contre Maxim Verboven. Tom, lui, avait atteint une bonne demi-finale en simple. La deuxième semaine fut la moins bonne pour Zizou qui s’est arrêté en demi. Mais il s’est repris en remportant le Grade 4 de la dernière semaine (les autres tournois étaient des Grades 5).

 Le grand frère de Maxim, Laurens Verboven, est quand à lui resté en Europe et en a profité pour remporter le G5 d’Esch-sur-Alzette en simple (et de disputer la finale du double). Une très belle performance quand on sait que Laurens n’était revenu sur le circuit que deux semaines plus tôt, après une pause de six mois pour des problèmes de dos. Chez les filles, Victoria Kalaitzis, seulement âgée de 14 ans, s’est hissée en quart en simple et en demi du double avec Axana Mareen.

 Enfin, la saison régulière sur le circuit Tennis Europe cadet est terminée mais quelques épreuves sont toutefois encore organisées comme à Nastola, un Catégorie 3 en Finlande. Lena Delfosse y a réussi une belle performance en atteignant les quarts de finale en simple et la finale en double.