Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

L’Année 2013 au féminin (1re partie)

Troisième partie partie de notre compte rendu mois par mois : l’année au féminin, de janvier à juin.

Janvier

Sur la lancée de son extraordinaire deuxième partie de saison 2012 (31 victoires pour une seule défaite), Serena Williams (n°3) remporte le premier tournoi « Premier » de la saison à Brisbane. En finale, elle domine facilement Anastasia Pavlyuchenkova. A Sydney, la semaine suivante, c’est Agnieszka Radwanska (n°1) qui s’impose sans coup férir et accroche un douzième titre à son palmarès. La pauvre Dominika Cibulkova, pourtant tombeuse de trois Top 10 sur son parcours, ne prend pas un jeu en finale.

C’est pourtant Viktoria Azarenka (n°1), qui remporte le premier Grand-Chelem de la saison à Melbourne, un an après son premier titre à ce niveau. Souffrante d’un orteil (ce qui l’avait poussée à déclarer forfait avant sa demi-finale contre Williams à Brisbane), la n°1 mondiale ne traine pas en route, si ce n’est au troisième tour contre l’Américaine Jamie Hampton. En finale, la Biélorusse doit tout de même s’employer pour venir à bout de Li Na (n°6). Comme en 2011 contre Kim Clijsters, la Chinoise finit par s’incliner malgré le gain de la première manche.

La grosse surprise de la quinzaine fut la défaite de Serena Williams (n°3) en quart de finale face à sa jeune compatriote Sloane Stephens (n°29). Celle-ci est ensuite battue en deux sets par la future gagnante pendant que Li donne une leçon à Maria Sharapova (n°2). Svetlana Kuznetsova se rappelle au bon souvenir du public en se hissant en quart de finale après une victoire sur Caroline Wozniacki (n°10). Ekaterina Makarova (n°19) atteint son deuxième quart de finale successif à Melbourne en battant Marion Bartoli (n°11) et Angelique Kerber (n°5).

Déjà très brillante en fin de saison, Kirsten Flipkens poursuit son ascension et atteint les huitièmes de finale ce qui constitue une première pour elle en Grand-Chelem. Elle y est malheureusement largement battue par Sharapova. Yanina Wickmayer (n°20) est arrêtée en quart par Maria Kirilenko (n°14).

Février

Un bref passage par les salles européennes permet à la jeune Allemande Mona Barthel de remporter, à Paris, le deuxième titre de sa carrière. En finale, elle prend la mesure de Sara Errani (n°1) en deux sets serrés.

Les tenantes du titre Tchèques n’ont besoin que de trois rencontres (certes serrées) pour se défaire des Australiennes au premier tour du Groupe Mondial de Fed Cup. Si la Slovaquie vient à bout de la Serbie (privée d’Ana Ivanovic et de Jelena Jankovic) avant les doubles, les deux dernières rencontres sont très disputées. L’Italie s’en sort de justesse sur sa terre-battue malgré deux simples remportés par Varvara Lepchenko pour les Etats-Unis. Enfin, Ayumi Morita remporte également ses deux simples dans le stade olympique de Moscou mais cela ne suffit pas pour mettre à genou l’équipe russe. Dans le Groupe Mondial II, la Belgique est surprise par une équipe suisse sur le papier beaucoup moins forte. C’est Romina Oprandi, vainqueur de Kirsten Flipkens (blessée) et de Yanina Wickmayer en deux petits sets à chaque fois, qui fait le plus de mal à notre délégation. Stéphanie Voegele conclut la rencontre face à Alison Van Uytvanck.

Le premier tournoi « Premier 5 » de la saison, à Doha, voit la victoire de Victoria Azarenka (n°1) face à Serena Williams (n°2) au terme d’une finale à suspens. Les quatre premières têtes de série sont d’ailleurs au rendez-vous des demi-finales puisque la n°1 mondiale y bat Agnieszka Radwanska (n°4) alors que l’Américaine se défait de Maria Sharapova (n°3). La seule grosse surprise du tournoi est la défaite d’Angélique Kerber (n°5) dès son entrée en lice contre Mona Barthel. Marion Bartoli (n°9) est battue par Svetlana Kuznetsova au deuxième tour.

La semaine suivante, à Dubai, Les trois premières mondiales déclarent forfait avant leur premier match et c’est Petra Kvitova (n°6) qui en profite pour remporter son dixième titre. En finale, elle vient à bout de Sara Errani (n°5) en trois sets.

Mars

En l’absence de Serena Williams (en froid avec la direction du tournoi depuis des années) et après le forfait de Viktoria Azarenka (blessée à la cheville), c’est Maria Sharapova (n°2) qui remporte le tournoi d’Indian Wells, premier « Premier Mandatory » de l’année. La Russe ne perd pas un set et bat successivement Sara Errani (n°6) en quart, Maria Kirilenko (n°13) en demi et Caroline Wozniacki (n°8) en finale. La Danoise s’était défait d’Angélique Kerber (n°4) en trois sets serrés en demi-finale. Maria Kirilenko réalise l’un des meilleurs tournois de sa carrière. Elle bat Agnieszka Radwanska (n°3) en huitième et Petra Kvitova (n°5) en quart, à chaque fois en trois sets.

Serena Williams (n°1), qui est redevenue n°1 mondiale en février, est par contre bien présente à Miami où elle s’impose. Elle prend la mesure de Li Na (n°5) en quart, puis d’Agnieszka Radwanska (n°4) en demi avant de se sortir des griffes de Maria Sharapova (n°3) dans une finale de plus de deux heures. En demi, la Russe domine largement une Jelena Jankovic (n°22) qui s’était frayé un chemin jusque là grâce au forfait de Viktoria Azarenka. La Serbe élimine également successivement Nadia Petrova (n°11), Sorana Cirstea (n°28, tombeuse d’Angélique Kerber, n°6) et Roberta Vinci (n°15). Kirsten Flipkens se hisse pour la première fois en quart de finale d’un « Premier Mandatory ». Sur son chemin, elle prend le dessus sur Petra Kvitova (n°7) avant d’offrir une belle résistance à Agnieszka Radwanska.

Avril

Serena Williams (n°1) poursuit sur sa lancée et s’impose au « Premier » de Charleston, son 49e succès sur le circuit WTA. Après une nouvelle victoire sur sa sœur en demi-finale, elle a besoin de trois sets pour venir à bout de Jelena Jankovic (n°9) en finale.

L’Italie remporte sa demi-finale du Groupe Mondial de Fed Cup face aux tenantes du titre tchèques. Sur la terre-battue de Palerme, c’est Roberta Vinci qui domine la rencontre en remportant ses deux simples contre Petra Kvitova et Lucie Safarova. Sara Errani avait également pris la mesure de Safarova le premier jour. La Russie rejoint l’Italie en finale après un retournement de situation face à la Slovaquie à Moscou. Menées 2/0 après le premier jour, les Russes renversent la tendance grâce à Ekaterina Makarova qui ramène son équipe à égalité en dominant Daniela Hantuchova avant de dominer le double avec Elena Vesnina. La Belgique, sans Yanina Wickmayer et malgré la combattivité de Kirsten Flipkens (victoire sur Urszula Radwanska le premier jour et premier set pris à Agnieszka le lendemain), est battue lors des play-offs par la Pologne. En 2014, elle jouera dans la zone européenne pour la première fois depuis 1995.

La saison sur terre-battue débute réellement à Stuttgart où Maria Sharapova (n°1) s’impose pour la deuxième fois consécutive. En finale, elle domine Li Na (n°2) en deux sets.

Mai

Maria Sharapova (n°2) atteint également la finale du « Premier Mandatory » de Madrid mais elle y est largement dominée par Serena Williams (n°1). Sur les huit dernières rencontres entre les deux joueuses, la Russe n’a remporté qu’un seul set. L’Américaine ne joue pourtant pas son meilleur tennis dans la capitale espagnole et dispute plusieurs matchs assez poussifs, surtout en quart contre Anabel Medina-Garrigues (7/5 au dernier set). Victoria Azarenka (n°3), toujours diminuée, est éliminée au deuxième tour par Ekaterina Makarova qui poursuit son parcours jusqu’en quart (elle y est battue par Sara Errani, n°7). Agnieszka Radwanska (n°4), est surprise au même stade par Laura Robson, ce qui permet à Ana Ivanovic (n°16), après une victoire sur l’Anglaise et sur Angélique Kerber (n°6), de compléter le dernier carré.

A Rome (Premier 5), Serena Williams (n°1) poursuit sa marche victorieuse (24 succès consécutifs) et remporte le tournoi pour la deuxième fois. Cette fois, l’Américaine se montre intransigeante et ne lâche que 14 jeux en cinq rencontres. En finale, elle bat facilement Victoria Azarenka (n°3). Maria Sharapova (n°2), tenante du titre, doit déclarer forfait avant son quart de finale face à Sara Errani (n°7). La qualifiée roumaine Simona Halep se hisse en demi-finale après des succès face à Svetlana Kuznetsova, Agnieszka Radwanska (n°4), Roberta Vinci (n°13) et Jelena Jankovic.

Le tableau du tournoi de Bruxelles est bien maigre en regard du prize money offert et les quelques têtes d’affiche qui s’y présentent ne sont pas à la hauteur de leur réputation. C’est finalement Kaia Kanepi, fidèle du tournoi et demi-finaliste en 2012, qui s’impose. En finale, elle bat Shuai Peng (n°8), déjà finaliste de la première édition.

Juin

Invaincue depuis le mois de février, Serena Wiliams (n°1) profite de sa grande forme pour remporter un deuxième titre à Roland-Garros, onze ans après le premier. C’est en quart de finale qu’elle connaît sa plus grosse frayeur lorsque Svetlana Kuznetsova la pousse au troisième set. Après avoir humilié Sara Errani (n°5) en demi-finale, elle retrouve Maria Sharapova (n°2) ce qui constitue la première finale parisienne opposant les deux premières du classement WTA depuis 1995. La Russe, tenante du titre, doit s'avouer vaincue en deux sets (mais presque deux heures). Elle avait auparavant peiné pour battre Jelena Jankovic (n°18) en quart et Victoira Azarenka (n°3) en demi.

Avant d'inquiéter la future gagnante, Kuznetsova avait déjà pris la mesure d'Angélique Kerber (n°8) en huitième. Li Na (n°6), vainqueur deux ans plus tôt, est surprise dès le second tour par Bethanie Mattek-Sands, battue en huitième par Maria Kirilenko (n°10). Une autre américaine, Jamie Hampton, sort Petra Kvitova (n°7) au troisième tour. Agnieszka Radwanska (n°4) s'arrête en quart contre Errani.

Après un match très poussif contre la revenante Flavia Pennetta au premier tour, Kirsten Flipkens (n°21) doit s'avouer vaincue face à Francesca Schiavone, vainqueur de l'édition 2010. Très loin de son meilleur niveau, Yanina Wickmayer est surprise d'entrée par la qualifiée Anna Schmiedlova.

Le circuit prend alors le chemin de la Grande-Bretagne pour la mini-saison sur gazon. Au « Premier » d'Eastbourne, Elena Vesnina profite d'une hécatombe des favorites pour remporter son deuxième titre de l'année (et de sa carrière). En finale, elle domine facilement la qualifiée américaine Jamie Hampton.