Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (octobre 2013)

 

Elise Mertens Excellent

De retour à Sharm El Sheikh où elle avait remporté son premier tournoi professionnel en avril, Elise Mertens (notre photo) a ajouté deux nouveaux titres à son palmarès. En deux semaines passées sur les bords de la mer rouge, notre n°1 junior n’a perdu que trois sets en simple et a également remporté le double lors de la deuxième épreuve.

Cette double victoire va lui permettre de grimper d’environ 180 places au classement pour entrer dans le Top 600. Certes la série de tournois égyptiens n’offre pas un plateau très spectaculaire et une joueuse du talent d’Elise ne peut qu’y réussir. Il n’empêche qu’il n’est jamais simple de garder sa qualité de jeu sur deux semaines. Elise est définitivement l’un de nos grands espoirs, à suivre de près en 2014.

Ruben Bemelmans a débuté le mois par une victoire, sur abandon, contre un Top 100 (Leonardo Mayer) au Challenger de Mons mais a ensuite été battu par un qualifié. A celui de Rennes, il a perdu dès le premier tour mais contre la deuxième tête de série. Il a fait beaucoup mieux au tournoi ATP de Vienne où il est sorti des qualifs avant de se hisser en quart de finale pour la première fois de sa carrière dans une épreuve de ce niveau. Au passage, il a également obtenu sa première victoire sur un Top 30 (Kohlschreiber, 24e). Il ne s'est pas arrêté là puisqu'il a ensuite également atteint la finale du Challenger d'Eckental.

Niels Desein Très bien

Très bonne fin de saison pour Niels Desein (notre photo) qui s’impose au Future de Budapest, son 19e titre à ce niveau (après le 18e remporté le mois passé). Battu d’entrée lors des qualifications du tournoi ATP de Stockholm, il est reparti sur le circuit Future pour atteindre la finale à Guimaraes. Il a conclu ce mois très riche par un deuxième tour au Challenger d'Eckental. Maxime Authom va mieux également. A Mons, il sort des qualifications et franchit un tour dans le tableau final. Battu dès le premier tour du Challenger de Mouilleron-Le-Captif, il s’impose ensuite au très relevé Future de Rodez, son 9e titre, puis atteint les demi-finales de celui d'Antalya. Cette belle série lui permet de sauver une année bien noire jusque là.

Engagé dans trois Futures en Grande-Bretagne, Joris De Loore a aligné un quart de finale à Loughborough et deux finales, à Tipton et à Edgbaston. En fait, seul le Lituanien Grigelis, vainqueur des trois tournois, l'a battu lors de cette tournée. Jonas Merckx a remporté un match lors des qualifs du Challenger de Mons. Il a ensuite pris la direction d’Israël et y a aligné deux quarts de finale à Ramat Hasharon (où il sortait des qualifications) et Herzlia.

Alison Van Uytvanck a chuté d'entrée lors du $50.000 de Joué-Les-Tours (face à la gagnante du dernier US Open junior). Elle s'est bien reprise ensuite pour franchir deux tours dans les qualifs du WTA de Luxembourg et atteindre les demi-finales du $50.000 de Taipei.

Marie Benoit a remporté son troisième $10.000 lors du deuxième tournoi qu’elle a disputé à Antalya. Lors de la même tournée, elle a également atteint une demi et deux quarts. Cette belle série lui permet de faire son entrée dans le Top 500. Sans la présence d’Elise Mertens, c’est peut-être Klaartje Liebens qui aurait obtenu la meilleure note du mois. Les deux finales des tournois de Sharm El Sheikh ont en effet opposé les deux jeunes Belges. Klaartje a chaque fois été battue en trois sets.

An-Sophie Mestach Bien

Battu au deuxième tour des qualifications lors du Challenger de Mons, Kimmer Coppejans a réalisé un bien meilleur parcours à celui de Rennes où il a atteint le tableau final et s'est hissé en quart après une victoire sur le 104e mondial Jan Hajek, sa meilleure perf à ce jour. Il a, par contre, été surpris d'entrée à Séoul.

Arthur De Greef ne parvient toujours pas à retrouver son niveau du début de saison. De retour su le circuit Future pour récupérer un peu de confiance, il a tout de même atteint un quart (Budapest) et une demi (au deuxième tournoi d'Heraklion). Mais il a également perdu au premier et au deuxième tour des deux autres épreuves qu'il a disputées en Grèce. Le constat est assez semblable pour Yannick Mertens qui s'est hissé en demi-finale au Future de Kigali et en quart à celui de Rodez mais a aussi perdu d'entrée dans les qualifs du tournoi ATP de Stockholm et dans le tableau final du Challenger de Casablanca.

Clément Geens a été invité à disputer les qualifications du Challenger de Mons. Il a franchi un tour au détriment d'un non classé avant de subir la loi de l'ancien Top 50 allemand Berrer, à qui il a tout de même bien tenu tête au deuxième set.

Après une pause de plus d'un mois au lendemain de l'US Open, Yanina Wickmayer a repris la compétition lors des tournois en salle de Linz et de Luxembourg. Sèchement battue par Ivanovic en Autriche, elle a été surprise par une qualifiée au second tour au Luxembourg. Elle a toutefois remporté le titre en double (une première pour elle) avant de disputer les demi-finales du $125.000 de Nanjing.

An-Sophie Mestach (notre photo) a débuté le mois par une finale au $25.000 de Joué-Les-Tours. Elle a ensuite été battue au deuxième tour du $50.000 de Limoges où elle affrontait la cinquième tête de série, puis a été battue d'entrée à celui de Taipei. Ysaline Bonaventure est partie cinq semaines en Australie pour disputer quatre épreuves (deux $25.000 puis deux $50.000) avec de hautes ambitions. Après une défaite d'entrée à Perth, elle a connu sa meilleure semaine à Margaret River où elle a atteint un quart. Au deux tournois de Bendigo, elle a été éliminée au deuxième tour. Le bilan est plutôt correct puisqu'elle n'a jamais été battue par moins bien classée qu'elle et a également disputé trois demi-finales en double.

Qualifiée pour le tableau final à Antalya mais défaite au premier tour, Deborah Kerfs a ensuite franchi un tour dans les deux épreuves disputées à Dubrovnik. Au passage, elle a obtenu une jolie victoire sur l'ex Top 20 (et accessoirement épouse de Marcos Baghdatis) Karolina Sprem. Engagée à Antalya, Kimberley Zimmermann est sortie des qualifications la première semaine et a franchi un tour dans le tableau final. Directement qualifiée les deux autres semaines, elle a d'abord été de nouveau battue au deuxième tour avant d'atteindre un quart de finale, son troisième de la saison. En double avec Marie Benoit, elle a disputé une finale et deux demis.

Steve Darcis Moyen

Pour son tout dernier tour de piste, à Mons, Xavier Malisse n'a pas été aidé par le tirage au sort qui l'a opposé directement à Sergiy Stakhovsky, ancien 31e mondial et tombeur de Federer à Wimbledon. Mais le résultat importait peu. L'émotion de ses grands adieux au circuit était présente à l'Ethias Trophy et Xavier n'oubliera pas cette dernière soirée comme nous n'oublierons pas ses quinze années de carrière. Steve Darcis (notre photo) n'en est, en principe, pas à la fin de sa carrière mais son élimination au deuxième tour à Mons a été suivie d'une annonce bien inquiétante. L'opération à l'épaule qu'il a subie l'oblige à faire une pause complète de 4 mois. On ne le reverra plus sur un court avant le printemps prochain.

Germain Gigounon a été surpris par un qualifié à Mons puis battu au second tour du Future de Saint-Dizier (où il était première tête de série). Il a encore été battu d'entrée au Challenger de Mouilleron-le-Captif puis au deuxième de celui de Séoul. Au premier, il a toutefois battu le 60e mondial Yen-Hsun Lu ce qui constitue la meilleure perf de sa carrière. Yannik Reuter est parti disputer deux Futures en Arménie mais cette tournée a été peu fructueuse. Il a perdu dès le premier tour de la première étape (mais s'y est imposé en double) et en quart de la seconde. En fin de mois, il a franchi un tour au Challenger de Séoul. La malchance s'acharne sur Julien Cagnina qui s'est blessé et a dû abandonner lors de son premier match au Future de Solin.

Battu au premier tour des qualifs de Mons par Jonas Merckx, Sander Gille s'est ensuite rendu à Antalya où il a aligné des défaites au second puis au premier tour. En trois tournois (Porto puis deux fois Guimaraes), Romain Barbosa n'a remporté qu'un match en simple, lors de la dernière épreuve. James Storme a réalisé une superbe performance lors des qualifications de Mons où il est venu à bout de l'ancien Top 100 Ivo Minar avant d'offrir une belle résistance à Maxime Authom. Il a ensuite été moins bon à Ramat Hasharon où il a perdu dès le premier tour des qualifs, puis à Herzlia où il a atteint le tableau final sans pouvoir en ramener le moindre point.

Kirsten Flipkens a été battue d'entrée à Pékin (par Sara Errani, 6e mondiale). Elle a bien atteint les quarts de finale à Linz (elle n'avait plus remporté deux matchs de suite depuis deux mois) mais a ensuite été surprise d'entrée par une qualifiée à Luxembourg.

La fin de la tournée bulgare (trois $10.000) de Michaëla Boev n'a pas été très fructueuse. Elle a perdu d'entrée à Albena, s'est arrêtée en quart à Ruse et au deuxième tour à Burgas. Au $50.000 de Nantes, elle a ensuite été éliminée au deuxième tour des qualifications. Elke Lemmens a été battue au premier tour des deux $10.000 qu'elle a disputés à Stockholm. La première semaine, elle était sortie des qualifications.

Michelle Werbrouck Insuffisant

Après David Goffin et Steve Darcis, Olivier Rochus est le troisième joueur de notre élite à devoir observer une longue pause pour cause de blessure. Battu d'entrée à Mons, il a ensuite été opéré à la hanche et a annoncé qu'il ne pourrait reprendre les tournois avant mi-janvier.

Julien Dubail, qui a annoncé mettre un terme à sa carrière internationale, c'est tout de même aligné dans les qualifs de Mons où il a été battu d'entrée. Yannick Vandenbulcke a également été battu dès son premier tour lors du seul tournoi qu'il a disputé, le Future d'Heraklion. Olaf De Weerdt a perdu ses trois matchs, dans les qualifications de Mons et aux Futures de Sunderland et du Cap d'Agde. Simon Stevens n'a pas fait le poids face à Philipp Davydenko (le neveu de Nikolay) lors des qualifications du tournoi de Mons.

Michelle Werbrouck (notre photo) n'a disputé qu'une épreuve, à Antalya, et a été contrainte à l'abandon dès son premier match en qualifications. Hélène Scholsen a été battue d'entrée lors des qualifications du premier tournoi de Stockholm. Lors du second, elle a atteint le tableau final mais n'a pas atteint le deuxième tour.

Omar Salman Jeunes

La participation des Belges aux circuits de jeunes en ce mois d'octobre s'est presque réduite au seul tournoi de Wavre Ste Catherine (Grade 4). Omar Salman (notre photo) y a succédé à Maxime Hinnisdaels au palmarès. Il y a remporté son deuxième titre ITF après le Grade 4 d'Almere en début d'année.

En finale, il a battu l'Allemand Choinski qui avait mis un terme au parcours de Simon Stevens en demi-finale. Chez les filles, Margaux Bovy a été la plus performance en se hissant également en demi-finale en simple et en finale du double.

Chez les cadets, il faut noter également les quarts de finale d'Irina Cantos Siemers à Davos (Catégorie 2) et de Fien Peeters à Telde (cat. 3). Cette dernière a également disputé la finale du double avec Ai Noa Fabre.