Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

L’Année 2009 au féminin (2e partie)

Juillet

Comme chaque année, le règne des Williams fait une pause au printemps et reprend son cours du côté de Londres. Vainqueur de sept des neuf dernières éditions (cinq pour Venus et deux pour Serena), les deux sœurs se retrouvent à nouveau en finale de Wimbledon. Le parcours de Venus a été des plus tranquille. Elle inflige même une punition en demi-finale à la n°1 mondiale Dinara Safina à qui elle ne laisse qu’un jeu. De son côté, Serena n’est pas inquiétée avant les demi-finales mais elle s’en sort ensuite de justesse face à Elena Dementieva qui la pousse dans ses derniers retranchements et ne s’incline que 8/6 au troisième set après avoir pourtant obtenu une balle de match à 5/4.
En finale, c’est pourtant Serena qui s’impose. Après un premier set très serré conclu au tie-break par sa cadette, Venus s’effondre complètement dans le deuxième set. Les deux sœurs remportent également le double côte à côte. Serena devient la première joueuse à avoir remporté trois Grand-Chelems en sauvant des balles de matchs (après les Open d’Australie 2003 et 2005). A chaque fois, c’est en demi-finale qu’elle réussi ce « miracle ».
La jeune Sabine Lisicki est la révélation du tournoi. Elle prend la mesure d’Anna Chakvetadze, de Svetlana Kuznetsova et de Caroline Wozniacki avant de prendre un set à Safina en quart. Francesca Schiavone se hisse aussi en quart de finale.
A la fin du mois, lors du premier tournoi de l’été américain, Marion Bartoli crée la surprise. Elle remporte le tournoi en battant successivement Jelena Jankovic, Samantha Stosur et surtout Venus Williams en finale.

Août

Les sœurs Williams ne sont d’ailleurs pas à la fête lors de l’été sur une surface qui généralement leur sourit bien. En leur absence à Los Angeles, c’est Flavia Pennetta qui conquiert son huitième titre sur le circuit, le premier dans un tournoi aussi relevé. Elle bat Nadia Petrova, Vera Zvonareva, Maria Sharapova et enfin Samantha Stosur en finale.
Le tournoi de Cincinnati, promu tournoi « Premier » alors qu’il n’était qu’un Tier III les autres années, voit la victoire de Jelena Jankovic sur Dinara Safina. Mais c’est le retour de Kim Clijsters sur les courts après plus de deux ans d’absence qui défraye la chronique. Elle bat Marion Bartoli et Svetlana Kuznetsova pour se hisser en quart de finale. Venus et Serena Williams sont surprises au troisième tour, respectivement par Pennetta et Sybille Bammer.
Serena réalise un meilleur parcours à Toronto où elle atteint les demi-finales. Elle y est toutefois battue par Elena Dementieva qui prend sa revanche de Wimbledon. En finale, la Russe s’impose en deux sets face à Maria Sharapova. Celle-ci disputait sa première finale depuis son retour à la compétition trois mois plus tôt. Alysa Kleybanova dispute sa première demi-finale à ce niveau après avoir pris la mesure de Jelena Jankovic. Kim Clijsters atteint encore les huitièmes de finale au détriment de Viktoria Azarenka.
Le dernier tournoi « Premier » est le cadre de la deuxième victoire de Caroline Wozniacki à ce niveau (après Eastbourne deux mois plus tôt. En finale, elle prend le dessus sur la Russe Elena Vesnina.

Septembre

L’US Open débute dans une totale incertitude. Impériales à Wimbledon, les sœurs Williams se sont fait très discrètes durant les tournois de préparation à l’épreuve new-yorkaise. Ces tournois n’ont d’ailleurs pas permis de dégager un favori puisque les dix joueuses différentes en ont atteint les finales. C’est dans ce contexte que Kim Clijsters va réussir un exploit incroyable : remporter un tournoi du Grand-Chelem après deux ans et demi d’absence.
L’US Open n’étant que son troisième tournoi depuis son retour, la Belge ne possède toujours pas de classement au début de l’épreuve. Elle y signe un parcours remarquable où elle bat les deux sœurs Williams (Venus en huitième et Serena en demi) avant de conclure en deux sets face à Caroline Wozniacki. Cette dernière atteint sa première finale en Grand-Chelem dans un tableau totalement dégagé par les éliminations prématurées des favorites (elle bat tout de même Svetlana Kuznetsova en huitième).
Le public se passionne pour le parcours de Mélanie Oudin. La jeune Américaine réalise trois come-backs étonnant contre Elena Dementieva, Maria Sharapova et Nadia Petrova. Yanina Wickmayer atteint les demi-finales d’un tournoi du Grand-Chelem pour la première fois de sa carrière.
Le tournoi est aussi marqué par le « pétage de plombs » de Serena Williams en demi-finale. Sanctionnée d’une faute de pied sur un deuxième service qui offre une balle de match à Clijsters, elle menace de mort la juge de ligne et se fait exclure sous les huées du public.
En fin de mois, Maria Sharapova remporte son premier titre depuis un an et demi. En finale, elle profite de l’abandon de Jelena Jankovic. Dinara Safina est battue dès son entrée en lice par la Taïwanaise Chang, issue des qualifications.

Octobre

A Pékin, Svetlana Kuznetsova remporte son premier titre depuis l’US Open. En finale, elle prend le dessus sur Agnieszka Radwanska. Les favorites n’ont pas été à la fête dans ce tournoi. C’est particulièrement le cas pour Dinara Safina, inexistante depuis plusieurs mois et qui subit une nouvelle lourde défaite (face à la Chinoise Zhang). Bien que battue au tour suivant par Nadia Petrova, Serena Williams reprend la première place mondiale.
Les principales têtes de série ne sont pas plus à la fête à Moscou. Vera Zvonareva est battue au deuxième tour par Tzvetana Pironkova alors que Jelena Jankovic subit la loi d’Alisa Kleybanova en quart. C’est finalement Francesca Schiavone qui s’impose en battant facilement en finale la Biélorusse Olga Govortsova qui joue la deuxième finale de sa carrière, la première à ce niveau. Sans jouer, Dinara Safina reprend la première place mondiale.
Serena termine toutefois la saison au sommet du classement grâce à sa victoire au Masters de Doha. En finale, elle domine sa sœur 7/6-6/2. Son parcours n’a toutefois pas été très facile, notamment en poules où elle est accrochée par Svetlana Kuznetsova et, déjà, par sa sœur qui la pousse au tie-break du dernier set. En demi-finale, Serena profite de l’abandon de Caroline Wozniacki. Le groupe de la Danoise est perturbé par le forfait de Dinara Safina puis de sa remplaçante Vera Zvonareva.

Novembre

Le nouveau tournoi de Bali, sorte de Masters bis regroupant les meilleures joueuses non-qualifiées à Doha et ayant au moins remporté un tournoi « international », accouche d’une souris. Il est d’abord perturbé par le forfait de Yanina Wickmayer, obligée de jeter l’éponge en raison des problèmes avec son agence anti-dopage régionale. Ensuite, lors de la finale, Marion Bartoli est obligée d’abandonner à la fin du premier set.
La finale de la Fed Cup, disputée sur la terre-battue italienne, voit le succès de l’équipe locale sur les Etats-Unis par quatre points à zéro. Flavia Pennetta est la principale artisane de cette victoire avec ses deux victoires, à chaque fois en deux sets, contre Alexa Glatch puis face à Mélanie Oudin. Celle-ci avait déjà perdu son premier match contre Francesca Schiavone. Il s’agit de la deuxième victoire italienne dans la compétition après celle acquise en 2006 contre la Belgique à Charleroi.