Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

L’Année 2009 au féminin (1re partie)

Janvier

Comme chaque année impaire depuis 2003, Serena Williams remporte l’Open d’Australie. Déjà victorieuse du dernier US Open, elle ajoute également le titre de double (avec sa sœur) à son palmarès. Toutefois, on est loin de la domination qui fut la sienne en 2002. Dès les huitièmes de finale, elle est plus qu’inquiétée par la jeune Viktoria Azarenka qui remporte le premier set mais qui, malade, doit abandonner en milieu de deuxième. En quart, Serena Williams passe encore très près de l’élimination face à Svetlana Kuznetsova. Elle bat ensuite plus facilement Elena Dementieva et Dinara Safina.
Cette dernière passe de nouveau complètement à côté de sa finale comme ce fut le cas à Roland-Garros. Ca devient même une habitude pour la Russe qui disputait là sa neuvième finale en neuf mois et qui en a perdu cinq. La dernière datait de deux semaines plus tôt, à Sydney, où elle avait perdu contre Dementieva.
Le public de Melbourne a pu s’enthousiasmer pour le retour de Jelena Dokic. Un double retour puisqu’elle revient de blessure et reprend la nationalité australienne. Elle se hisse en quart en battant Anna Chakvetadze, Caroline Wozniacki et Alisa Kleybanova. Carla Suarez Navarro bat Venus Williams au deuxième tour et continue sa route jusqu’en quart. C’est le cas aussi de Marion Bartoli qui élimine la n°1 mondiale Jelena Jankovic en huitième. Celle-ci perd sa première place au détriment de Serena Williams au lendemain du tournoi.

Février

Les Etats-Unis passent à deux doigts de la défaite face à l’Argentine lors du premier tour de la Fed Cup.  Gisela Dulko remporte ses deux simples mais la jeune Mélanie Oudin, 17 ans, permet à son équipe d’égaliser avant que le double américain ne scelle la victoire. Les autres matchs sont moins serrés. Les Tchèques s’imposent au quatrième simple après deux victoires de Petra Kvitova. La Russie écrase la Chine et la France, sur son terrain, est battue 5/0 par l’Italie malgré deux premiers simples fort disputés et émaillés de nombreux incidents (surtout le match entre Amélie Mauresmo et Flavia Pennetta).
La Française se console en remportant le tournoi de Paris, son premier titre depuis deux ans. Ce tournoi lui réussit généralement plutôt bien puisqu’elle y dispute sa sixième finale et y remporte son troisième titre. En finale, elle bat Elena Dementieva, très en forme en ce début de saison. La Russe bénéficie toutefois du forfait de Serena Williams en demi-finale.
A Dubaï, Venus Williams bat sa sœur en demi (au tie-break du dernier set) et remporte facilement la finale contre Virginie Razzano. La Française crée la surprise en battant Dinara Safina au deuxième tour et Vera Zvonareva en quart. Jelena Jankovic est à nouveau battue prématurément. Mais au-delà du tennis, le tournoi est marqué par un incident d’ordre diplomatique. Les Emirats Arabes Unis refusent d’attribuer un visa à l’Israélienne Shahar Peer, arguant qu’ils ne peuvent garantir sa sécurité en cette période de troubles au Proche-Orient.

Mars

Vera Zvonareva remporte le plus beau titre de sa carrière à Indian Wells. En l’absence des sœurs Williams, ce sont les joueuses d’Europe de l’Est qui se taillent la part du lion. Zvonareva élimine successivement Caroline Wozniacki, Viktoria Azarenka et Ana Ivanovic pour s’imposer sans perdre un set. Pour la Serbe, tenante du titre, ce tournoi est comme une résurrection après neuf mois catastrophiques. Elle se hisse toutefois en finale sans rencontrer de joueuses du Top 10. La jeune Anastasia Pavlyuchenkova crée la surprise au deuxième tour en battant Jelena Jankovic en deux sets. Elle poursuit sa route jusqu’en demi-finale. Dinara Safina perd en quart contre Azarenka.
La Biélorusse réalise l’exploit de ce début de saison en remportant le tournoi de Miami, le plus prestigieux en dehors du Grand-Chelem. Elle bat Svetlana Kuznetsova en demi (7/5 au troisième set, la seule rencontre où elle lâche une manche) mais surtout, elle écrase Serena Williams à qui elle ne laisse que quatre jeux en finale. En demi, Serena avait pris sa revanche de Dubaï face à sa sœur Venus. L’Australienne Samantha Stosur se hisse en quart de finale après des victoires contre Dinara Safina et Amélie Mauresmo. Jelena Jankovic est à nouveau battue dès son premier match par Gisela Dulko.

Avril

A Charleston, la jeune Allemande Sabine Lisicki surprend tout le monde en battant Venus Williams au deuxième tour et en poursuivant sa route jusqu’au bout. Elle remporte, à 19 ans, le premier titre de sa carrière. En finale, elle bat la Danoise Caroline Wozniacki qui avait éliminé Elena Dementieva, tête de série n°1, en demi-finale. Bien qu’absente de ce tournoi, Dinara Safina s’empare de la première place mondiale en dépassant Serena Williams. Elle devient la 19e numéro un depuis la création du classement en 1975 et la deuxième Russe (après Maria Sharapova).
Les Etats-Unis atteignent la finale de la Fed Cup en battant la République tchèque sur le fil. C’est la novice Alexa Glatch qui est l’héroïne de la rencontre. Bien que classée hors du Top 100, elle remporte ses deux simples en ne laissant que trois jeux à chaque adversaire. Le double composé de Bethanie Mattek et Liezel Huber achève le travail non sans sauver une balle de match. Les Italiennes se qualifient également en battant les Russes grâce à une Francesca Schiavone en pleine forme qui remporte ses deux simples contre Svetlana Kuznetsova et la jeune Anastasia Pavlyuchenkova. La Serbie, la France, l’Allemagne et l’Ukraine remportent les barrages et disputeront donc le Groupe Mondial I en 2010. La Belgique se maintient dans le Groupe Mondial II au détriment du Canada grâce à une super Yanina Wickmayer qui remporte ses trois matchs.
Svetlana Kuznetsova se console en remportant le tournoi de Stuttgart. Elle bat ses compatriotes Elena Dementieva en demi et Dinara Safina en finale. Ces deux joueuses avaient décliné leurs sélections pour la Fed Cup. Flavia Pennetta bat Nadia Petrova et Jelena Jankovic pour se hisser en demi-finale.

Mai

A Rome, Dinara Safina remporte son premier titre en tant que n°1 mondiale. Son parcours est truffé d’embûches comme au troisième tour lorsque Jie Zheng mène 5/2 au dernier set (que Safina remporte finalement au tie-break). La Russe perd encore un set contre Maria Jose Martinez en quart et contre Venus Williams (qui mène 7/6-2/0) en demi. En finale, elle domine facilement Elena Kuznetsova, 6/3-6/2. Viktoria Azarenka dispute déjà sa cinquième demi-finale de l’année (et la troisième en tournoi « Premier »). Serena Williams est surprise dès son entrée en lice par Patty Schnyder.
Safina poursuit sa série du côté de Madrid où un nouveau tournoi « Premier » est organisé. Cette fois, seule Lucie Safarova lui prend un set au troisième tour. Le reste de son parcours est très calme et elle bat Caroline Wozniacki en finale. La Danoise, qui dispute sa deuxième finale à ce niveau après Charleston un mois plus tôt, bénéficie d’un tableau fort dégagé et ne perd pas la moindre manche. Le tournoi est marqué par l’hécatombe des têtes de série. Deux des huit premières se retrouvent en quart de finale. Serena Williams abandonne lors du premier tour face à Francesca Schiavone. Venus Williams et Svetlana Kuznetsova sont éliminées au tour suivant respectivement par Alysa Kleybanova et Alona Bondarenko.
Dans le dernier tournoi « Premier » du mois, à Varsovie, la Roumaine Alexandra Dulgheru crée la surprise. A quelques jours de son vingtième anniversaire, elle sort des qualifications et remporte le tournoi aux dépens de Bondarenko. Elle n’avait jamais disputé de match sur le grand circuit auparavant.

Juin

Première mondiale et gagnante de quatorze matchs sur quinze depuis le début de la saison sur terre, Dinara Safina est la grande favorite pour Roland-Garros. Elle se qualifie d’ailleurs pour la finale quasiment sans accrochage. Seule Viktoria Azarenka lui prend un set en quart. Elle ne perd que 11 jeux lors des cinq autres rencontres qu’elle dispute. Toutefois, elle affronte en finale la seule à l’avoir déjà battue sur terre cette saison : Svetlana Kuznetsova. Et, là encore, elle retombe dans les travers de ses deux premières finales en Grand Chelem. La pression lui fait complètement manquer son match et elle s’incline en deux petits sets.
Kuznetsova gagne donc son deuxième titre majeur après l’US Open cinq ans plus tôt. C’est en quart de finale qu’elle réussit son meilleur match en battant Serena Williams au terme d’un marathon de deux heures et quarante-six minutes. Au même stade de la compétition à Melbourne, Williams l’avait battue alors que la Russe menait 7/5-5/3. Le scénario a failli se répeter lorsque l’Américaine égalise à une manche partout après avoir été menée 7/6-5/3. Mais cette fois, Kuznetsova tient bon pour remporter le dernier set 7/5. En demi-finale, elle perd encore un set face à Samantha Stosur, la révélation du tournoi.
Dotée d’un excellent service, l’Australienne pratique un jeu d’attaque conquérant qu’on n’a plus beaucoup vu sur le circuit féminin depuis une dizaine d’année. Elle prend notamment la mesure d’Elena Dementieva au troisième tour. Dominika Cibulkova, demi-finaliste après avoir écrasé Maria Sharapova (de retour après dix mois d’absence), et Sorana Cirstea quart de finaliste et tombeuse de Jelena Jankovic et Caroline Wozniacki, sont les autres surprises du tournoi. Venus Williams rst battue par Agnes Szavay au troisième tour.
Au lendemain de Roland-Garros, le circuit se met au vert sur le gazon britannique. Le tournoi « Premier » de Eastbourne voit la victoire de Caroline Wozniacki. Elle bat en finale Virginie Razzano, tombeuse d’Elena Dementieva.