Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

L’Année 2007 au féminin (1re partie)

Janvier

Le premier coup de tonnerre de la saison est l’annonce faite par la numéro 1 mondiale Justine Henin de sa séparation avec son mari et de son forfait pour l’entièreté de la saison australienne. Amélie Mauresmo arrive à Melbourne à court de préparation à cause d’une blessure qui l’a gênée tout le mois de décembre et les sœurs Williams ont chuté au classement et peinent à retrouver leur niveau. C’est donc Maria Sharapova qui fait figure de grande favorite pour l’Open d’Australie. Et effectivement, la Russe atteint la finale sans jouer un grand tennis (elle passe près de l’élimination contre Pin au premier tour, se fait encore bousculer par Chakvetadze en quart,…). Elle y retrouve Serena Williams que personne n’attendait à pareille fête. Battue par Bammer en quart à Gold Coast, elle passe à deux doigts de l’élimination à Melbourne face à Nadia Petrova au troisième tour et Shahar Peer en quart.
Après des demi-finales où Sharapova n’a pas laissé la moindre chance à Kim Clijsters, pourtant gagnante à Sydney, la finale s’annonce à sens unique. Elle le sera mais pas dans le sens attendu : Serena s’imposant 6/1-6/2 pour signer son troisième titre australien après 2003 et 2005. Du côté des surprises, c’est la Tchèque Lucie Safarova qui fait le plus parler d’elle en atteignant les quarts de finale grâce à une victoire sur la tenante du titre Amélie Mauresmo. Malgré sa défaite, Maria Sharapova récupère sa première place mondiale mais tout le monde, à ce moment-là, se dit qu’elle aura bien du mal à contenir le retour de Serena.

Février

Le début du mois voit Martina Hingis remporter le Tier I de Tokyo pour la 5e fois (après 1997, 1999, 2000 et 2002). La Suissesse se sent comme chez elle dans ce tournoi où elle a également atteint la finale en 1998, 2001 et 2006. La surprise du tournoi vient d’Ana Ivanovic qui atteint la finale en battant sa compatriote Jankovic et surtout Maria Sharapova en demi-finale.
La suite est marquée par le retour aux affaires de Justine Henin. Malgré sa défaite face à Safarova en demi-finale à Paris (où Nadia Petrova s’impose), la Belge reprend sa première place grâce à des succès aux tournois de Dubaï et Doha. Elle y domine quelques unes des meilleures mondiales : Svetlana Kuznetsova (deux fois), Jelena Jankovic et Amélie Mauresmo.
La Française avait auparavant gagné le tournoi d’Anvers. Une troisième victoire consécutive dans la cité des diamantaires qui lui avait permis de repartir avec la raquette en diamant dans ses bagages. Kim Clijsters, battue en finale, fait ses adieux à son public puisqu’il est acquis que 2007 sera sa dernière saison.

Mars

En l’absence de Justine Henin, de Kim Clijsters, d’Amélie Mauresmo et des sœurs Williams, les Russes partent favorites à Indian Wells. Pourtant, tant Maria Sharapova que Nadia Petrova et Anna Chakvetadze sont battue dès les huitièmes par Vera Zvonareva, Tatiana Golovin et Shahar Peer. Svetlana Kuznetsova atteint bien la finale mais y est battue par Daniela Hantuchova. La Slovaque bat Schiavone, Hingis, Peer et Li pour remporter le deuxième titre de sa carrière… cinq ans après celui obtenu lors de ce même tournoi.
Les meilleures mondiales sont de retour à Miami mais ça n’empêche pas une hécatombe de favorites avec les défaites de Maria Sharapova (à nouveau humiliée par Serena Williams), de Svetlana Kuznetsova (en trois sets face à Peer) et de Kim Clijsters (surprise par Li) en huitième de finale. Ces surprises permettent à Shahar Peer et Anna Chakvetadze de se glisser en demi-finale mais la finale met tout de même aux prises les deux meilleures joueuses de ce début de saison : Serena Williams et Justine Henin. Si la Belge domine totalement le début de match (6/0 au premier set et deux balles de matchs à 5/4 au second), Williams revient dans la partie et finit par s’imposer. Elle a remporté les deux plus grosses épreuves de ce début d’année.

Avril

Les rencontres de Fed Cup ne sont pas des plus palpitantes. En l’absence de Justine Henin et de Kim Clijsters, la Belgique est nettement dominée aux Etats-Unis et ce malgré le forfait de dernière minute de Serena Williams. Kirsten Flipkens, la première joueuse de l’équipe belge, réalise deux bons matchs face à Venus Williams et Vania King mais doit tout de même s’avouer vaincue. Les tenantes du titre italiennes de même que la France (sans Amélie Mauresmo) et la Russie s’imposent facilement à la Chine, le Japon et l’Espagne.
Déjà très en vue depuis six mois, Jelena Jankovic remporte son premier Tier I à Charleston. Elle forge son succès lors d’un match homérique face à Venus Williams en demi avant de battre Dinara Safina en finale. La Russe avait bénéficié des forfaits de Tatiana Golovin (vainqueur à Amelia Island une semaine plus tôt) en quart et de Vera Zvonareva en demi. Serena Williams doit abandonner lors de son premier match face à Chan.

Mai

Le tennis féminin serbe est à la fête sur terre-battue puisque Jelena Jankovic et Ana Ivanovic se partagent les trois Tiers I disputés sur cette surface. Déjà vainqueur à Charleston, Jankovic double la mise à Rome en battant, entre autre, Elena Dementieva, Patty Schnyder et Svetlana Kuznetsova sans perdre le moindre set. Schnyder fait tomber Serena Williams en quart de finale et Amélie Mauresmo, toujours pas remise d’une appendicite est battue d’entrée par Samantha Stosur. Daniela Hantuchova atteint pour la première fois une demi-finale dans un tournoi sur terre.
A Berlin, c’est l’autre Serbe, Ana Ivanovic, qui s’impose dans un tournoi fort perturbé par la pluie. En finale, elle bat également Svetlana Kuznetsova mais au terme d’un match nettement plus serré qui se conclut au tie-break du troisième set. Justine Henin, dont tous les matchs sont hachés par les intempéries, vient à bout de Jelena Jankovic en quart alors que celle-ci menait 4/0, balle de 5/0, au dernier set. Elle doit ensuite s’avouer vaincue, à nouveau en trois sets, par Kuznetsova. L’Ukrainienne Julia Vakulenko atteint pour la première fois les demi-finales d’un Tier I en battant Amélie Mauresmo et Dinara Safina.
Elle avait également battu Kim Clijsters la semaine précédente à Varsovie. Après ce match, la fille de Lei avait annoncé mettre un terme prématurément à ce qui devait être sa dernière saison. On apprendra quelques semaines plus tard qu’elle attend un heureux événement. C’est Justine Henin qui remporte ce tournoi.

Juin

Comme en 2003, 2005 et 2006, Justine Henin s’impose à Roland-Garros. Depuis le début de l’ère Open, seules Chris Evert et Steffi Graf ont remporté plus de titres à la Porte d’Auteuil que la Belge. Tout au long de son parcours qui l’a vue battre entre autre Serena Williams, Jelena Jankovic (pour la quatrième fois déjà cette année) et Ana Ivanovic en finale, Henin n’aura pas perdu le moindre set ce qui porte à 35 (avec 2006 et la fin de son parcours 2005) le nombre de sets remportés consécutivement dans ce tournoi.
Bien que largement battue en finale, Ana Ivanovic est la grande révélation du tournoi. Elle y domine Svetlana Kuznetsova et Maria Sharapova (pour qui c’était la première demi-finale à Paris). Sept des huit premières têtes de série étaient présentes en quart. Seule manquait à l’appel Amélie Mauresmo, battue par Lucie Safarova (comme à Melbourne) au troisième tour.
La Française se reprend sur le gazon d’Eastbourne où elle atteint la finale et mène même 5/3 au dernier set contre Justine Henin. Mais la n°1 mondiale se montre une nouvelle fois la plus forte et remporte son cinquième titre de la saison.