Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

L’Année 2006 au féminin (2e partie)

Juillet

A Wimbledon, Amélie Mauresmo, Kim Clijsters, Justine Henin-Hardenne et Maria Sharapova, soit les quatre premières têtes de série, se retrouvent en demi-finale. Dans le duel belgo-belge, c’est à nouveau Justine qui s’impose alors qu’Amélie prend la mesure de Maria en trois sets. En finale, la Rochefortoise prend le meilleur départ mais, stressée par l’enjeu, elle cale au deuxième set et remet la Française dans la partie. Celle-ci ne laisse pas passer sa chance et remporte, cette fois « à la régulière », son deuxième titre du Grand-Chelem.
Une autre tricolore fait parler d’elle dans ce tournoi. Issue des qualifications, Séverine Brémond étonne par son jeu de service-volée et atteint les quarts de finale. Li Na, tombeuse de Kuznetsova,  devient également la première Chinoise à atteindre ce stade en Grand-Chelem. Au rayon des surprises, la Serbe Jankovic (26e) fait trébucher Venus Williams (6e) au troisième tour.
Les deux finalistes vont ensuite connaître des petits soucis physiques et c’est donc sans Justine que la Belgique va affronter l’équipe des Etats-Unis (toujours privée de ses stars) en demi-finale de la Fed Cup. Mais Kirsten Flipkens va prouver qu’on peut désormais compter sur elle comme joker de luxe en remportant un match capital le premier jour contre Craybas. Kim Clijsters se charga, quant à elle, d’assurer ses deux simples pour qualifier notre pays pour une deuxième finale. De son côté, l’Italie, emmenée par Francesca Schiavone et Flavia Pennetta, n’éprouve que très peu de difficultés à aller vaincre l’Espagne à Saragosse.
Sur sa lancée, Kim Clijsters s’impose pour la quatrième fois à Stanford. En finale, elle bat la Suissesse Patty Schnyder.

Août

L’été se poursuit sur le ciment nord-américain avec un détour au Tier I de San Diego où Maria Sharapova remporte son deuxième titre de la saison (après Indian Wells). Elle dispose de Kim Clijsters au terme d’une finale âprement disputée (7/5-7/5). C’est d’ailleurs la rencontre la plus difficile de la Russe qui gagne tous ses autres matchs sans perdre le moindre set. Sa compatriote Ana Chakvetadze, tombeuse de Petrova et Ivanovic, se qualifie pour les quarts de finale.
Après un crochet par Los Angeles où Elena Dementieva vient à bout de Patty Schnyder, le circuit prend la route de Montréal. La jeune Ana Ivanovic y remporte son premier Tier I en battant Martina Hingis. Après un set perdu contre Zheng au premier tour, la Serbe ne perd plus la moindre manche de tout son parcours. Ana Chakvetadze fait encore parler d’elle en parvenant cette fois en demi-finale après une nouvelle victoire sur Petrova. Shahar Peer et Nicole Pratt sont de surprenantes quart de finalistes. Le tournoi est marqué par de nombreux forfaits et quelques abandons dont celui de Kim Clijsters dont le poignet gauche a encore lâché. On ne la reverra plus avant début novembre.
A la veille de l’US Open, Amélie Mauresmo et Justine Henin-Hardenne font leurs retours à l’occasion du Tier II de New Haven. Si la première s’incline en quart face à Davenport, la deuxième s’impose en bénéficiant de l’abandon de l’Américaine en finale.

Septembre

Deux ans après son premier titre du Grand-Chelem à Wimbledon, Maria Sharpova s’impose à l’US Open en battant coup sur coup les deux premières joueuses mondiales. En demi-finale, elle domine Amélie Mauresmo 6/0-4/6-6/0 avant de prendre la mesure de Justine Henin-Hardenne 6/4-6/4 en finale. C’est en fait Tatiana Golovin, tombeuse de Petrova et Chakvetadze qui lui donnera le plus de sueurs froides (7/6-7/6). Jelena Jankovic atteint la première demi-finale en Grand-Chelem de sa carrière en alignant des « perfs » contre Vaidisova, Kuznetsova et Dementieva.
Serena Williams retrouve quelques couleurs avec des victoires sur Hantuchova et Ivanovic et une belle résistance face à Mauresmo. La jeune Française d’origine iranienne Aravane Rezaï crée de son côté la surprise en passant trois tours face à Groenefeld, Safarova et Kirilenko.
Privée de Kim Clijsters, la Belgique reçoit ensuite l’Italie à Charleroi pour la finale de la Fed Cup. Si cette fois Kirsten Flipkens est dépassée dans ses deux simples, Justine Henin-Hardenne remporte deux rencontres acharnées face à Flavia Pennetta puis face à Francesca Schiavone. Le double décisif commence bien pour Justine et Kirsten qui remportent le premier set mais Schiavone et Roberta Vinci reviennent à la hauteur. Au troisième set, notre n°1 paye la note de ses efforts et se blesse au genou. Elle est contrainte à l’abandon et offre ainsi à l’Italie son premier titre en Fed Cup.
La semaine suivante, Svetlana Kuznetsova remporte le Tier II de Pékin en dominant assez facilement Amélie Mauresmo.

Octobre

Le mois d’octobre commence avec la surprenante victoire de l’Ukrainienne Alona Bondarenko au Tier II de Luxembourg. La semaine suivante, Nadia Petrova s’impose à Stuttgart. Depuis sa dernière victoire à Berlin en mai, elle avait accumulé les contre-performances.
La Russe se qualifie également pour la finale du Tier I de Moscou mais elle laisse la victoire à sa jeune compatriote Anna Chakvetadze. Celle-ci avait successivement dominé Safina, Schiavone et Dementieva. Elle avait également bénéficié du forfait de Maria Sharapova en quart de finale. Vera Zvonareva surprend Svetlana Kuznetsova et gagne son ticket pour les quarts de finale.
Remise de ses soucis physiques, Maria Sharapova remporte son troisième Tier I de la saison à Zurich en battant en finale Daniela Hantuchova. La Slovaque, qui n’avait plus atteint une finale d’un tournoi d’une telle importance depuis quatre ans, bénéficie du forfait d’Amélie Mauresmo en quart. Elle bat également Patty Schnyder et Svetlana Kuznetsova. Katarina Srebotnik se glisse en demi-finale en battant Pierce, Dementieva et Kirilenko. Mais le public suisse n’a d’yeux que pour la jeune Timea Bacszinsky. Issue des qualifications, elle parvient en quart de finale après avoir battu Myskina et Schiavone (cette dernière sur abandon).
Sur sa lancée, Maria Sharapova s’impose également au Tier II de Linz face à Petrova. Elle se positionne comme la grande favorite pour le Masters et a toutes les cartes en main pour terminer l’année à la première place mondiale.

Novembre

C’est que ce Masters ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices. Amélie Mauresmo et Justine Henin-Hardenne, tracassées par des blessures, n’ont plus joué depuis des semaines. Quand à Kim Clijsters, absente depuis le mois d’août, elle n’a pu faire son retour que la semaine précédente (certes en remportant le tournoi d’Hasselt).
Le spectacle sera pourtant au rendez-vous. Après des rencontres de poules marquées par une belle opiniâtreté de Martina Hingis, les trois convalescentes se retrouvent bel et bien en demi-finale en compagnie de Maria Sharapova, très impressionnante lors de ses trois matchs de groupe. Mais la Russe va se retrouver totalement dépassée par une Justine Henin-Hardenne qui joue l’un des meilleurs matchs de sa saison. Dans l’autre demi-finale, Amélie Mauresmo vient à bout de Kim Clijsters après trois sets acharnés.

Assurée de finir la saison en tête du classement, Justine Henin-Hardenne va mettre un point d’honneur à finir l’année par une victoire en dominant la Française sur le score de 6/4-6/3. En 2006, la Belge aura donc atteint au moins la finale de 11 des 14 épreuves qu’elle a disputées… dont les six plus prestigieuses : les quatre Grands-Chelems, la Fed Cup et le Masters.