Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

L’Année 2004 au féminin (1re partie)

Janvier

Après une saison qui l’a consacrée reine du tennis, Justine Hénin-Hardenne ne semble pas rassasiée. Elle s’impose à Sydney (Tier II) contre Amélie Mauresmo avant de remporter, à Melbourne, le troisième titre du Grand-Chelem de sa carrière. En finale, comme les deux premières fois, c’est Kim Clijsters qui est de l’autre côté du filet.
Mais contrairement à Roland-Garros et l’US Open, la Limbourgeoise n’est pas stressée par l’enjeu et le match est serré. Juju prend le meilleur départ mais recule au deuxième set et laisse Kim s’installer dans le terrain. La troisième manche est à l’image de la rencontre puisque Justine mène d’abord 4/0 avant de reculer à nouveau et de laisser Clijsters revenir à 4/3 service à suivre. Le 8e jeu est très serré et finira dans l’escarcelle de la Namuroise grâce à une grosse faute d’arbitrage. Juju sert le plomb au jeu suivant et conclut le match 6/3.
Deux joueuses inattendue ont atteint les demi-finales. Patty Schnyder bénéficie de la surprenante défaite de Venus Williams contre Lisa Raymond au troisième tour et Fabiola Zuluaga profite bien du forfait d’Amélie Mauresmo.

Février

Lindsay Davenport gagne pour la quatrième fois le Pan Pacific Open (Tokyo, Tier I). En finale, elle dispose de Magdalena Maleeva.
Le circuit se dirige alors en Europe pour deux épreuves indoors (Tiers II) à Paris et Anvers où Kim Clijsters s’impose à chaque fois. A Anvers, la superbe affiche annoncée par les organisateurs est gâchée par une série de forfaits de dernière minute (dont celui de Justine Hénin-Hardenne, malade). Clijsters se retrouve seule membre du Top 10 et remporte le tournoi sans suspense.
La numéro un mondiale sera vite sur pied pour glaner son troisième titre de la saison la semaine suivante à Dubaï (Tier II). En finale, elle bat la jeune Russe Svetlana Kuznetsova. Mais son retour trop rapide est peut-être à la base des ennuis de santé qui ont ensuite miné sa saison.

Mars

Elle subit d’ailleurs sa première défaite de 2004 face à Kuznetsova (décidément très en vue) en demi-finale à Doha (Tier II), tournoi finalement remporté par Myskina.
Mais Justine se rattrape directement en s’imposant à Indian Wells (Tier I). Elle prouve sa supériorité en dominant successivement trois des joueuses les plus en forme du début de saison (Kuznetsova, Myskina et Davenport). La surprise du tournoi vient de l’Argentine Gisela Dulko, issue des qualifications et qui va jusqu’en quart de finale. Kim Clijsters, blessée au poignet, déclare forfait. On ne le sait pas encore mais elle ne jouera plus que trois épreuves officielles en 2004.
A Miami (Tier I), le tournoi est nettement plus faible en l’absence, entre autres, des deux Belges, de Davenport et de Mauresmo. Ca permet à Serena Williams, absente du circuit depuis Wimbledon, de réaliser un retour gagnant. En finale, elle bat Elena Dementieva. L’Américaine Jill Craybas bat Zvonareva et Suarez pour atteindre les quarts de finale.

Avril

A Amelia Island (Tier II), Justine Hénin-Hardenne ressent les premiers effets d’un cytomégalovirus. Très fatiguée, elle s’incline contre Amélie Mauresmo qui perdra la finale contre Davenport. La numéro un mondial rentre immédiatement suivre des tests en Belgique. C’est le début de ses ennuis physiques qui ne la lâcheront plus de toute l’année.
Au Tier I de Charleston, c’est Venus Williams qui s’impose contre Conchita Martinez. Sa sœur déclare forfait au troisième tour alors que Lindsay Davenport, également légèrement blessée, est surprise par Patty Schnyder. La Croate Kostanic est la surprise du tournoi puisqu’elle atteint les demi-finales à la faveur d’un tableau fort déforcé.
Kim Clijsters fait son retour juste le temps du week-end de Fed Cup pour remporter ses deux simples et ainsi éviter à notre pays de devoir jouer un match de relégation. Aucune surprise n’intervient ce week-end puisque les équipes de France, des USA, d’Italie, de Russie, d’Argentine, d’Autriche et d’Espagne sont qualifiées.
Venus Williams remporte son deuxième titre du mois à Varsovie (Tier II). En finale, elle domine Kuznetsova.

Mai

Le début du mois de mai est totalement dominé par une seule joueuse : Amélie Mauresmo. Elle remporte coup sur coup les Tiers I de Berlin et de Rome.
Dans la capitale allemande, elle bénéficie en finale du forfait de Venus Williams (qui venait pourtant de remporter 15 matchs d’affilée). La jeune Croate Karolina Sprem atteint les demi-finales en bénéficiant, entre autres, du forfait de Kim Clijsters, toujours blessée au poignet.
A Rome, Mauresmo connaît plus de difficultés surtout lors de la finale qu’elle conclut 7/6 au dernier set contre Jennifer Capriati.
La Française est donc la grande favorite de Roland-Garros d’autant que Clijsters est absente et que Hénin-Hardenne, pas encore guérie, est sortie dès le deuxième tour. Mauresmo atteint les quarts de finale mais, à nouveau paralysée par l’événement, est battue par une super Elena Dementieva. Le même jour, les deux sœurs Williams sont éliminées et cette hécatombe profite à Anastasia Myskina qui devient la première Russe à remporter un Grand-Chelem. Elle domine successivement Kuznetsova, Venus Williams, Capriati et Dementieva qui, éblouissante jusque-là, s’écroule complètement (6/1-6/2) contre sa compatriote et amie en finale.