Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Rencontre avec Caroline Bailly

En remportant le Championnat de Belgique de série A, à la surprise générale et à seulement 17 ans, Caroline Bailly s’est fait un nom auprès du grand public. L’école et les tournois juniors sont maintenant derrière elle, ce qui va lui permettre de se concentrer uniquement sur sa prometteuse carrière internationale.

As-tu un jour imaginé que tu serais championne de Belgique aussi jeune ?

Non pas du tout... Je n'ai joué le Championnat de Belgique que deux fois (l'an passé et cette année) j'y ai donc fort peu pensé. Après le tirage, mon objectif était d'atteindre les demi-finales et puis après de voir ce que je pouvais faire contre Debbrich Feys... Mais elle a été éliminée d’entrée (Ndlr : toujours convalescente après une inflammation au poignet gauche, la résidente de Deinze multiplie les contre-performances depuis le début de l’été) et plus le tournoi avançait plus je devenais la favorite.

Après l'hécatombe des têtes de série au premier tour, tu es effectivement devenue la joueuse la mieux classée du tableau, est-ce que cela t'a mis une pression supplémentaire sur les épaules ? Comment as-tu géré tout ça ?

Oui je m'en suis bien rendue compte... J'ai vite su que j'avais un bon coup à jouer cette année au Léo. Au stade des demi-finales, lorsque toutes les têtes de séries ont été éliminées, je savais que j'étais devenue la favorite. Mais j'ai essayé de jouer match après match et de ne surtout pas penser trop tôt à la victoire. Plus grand chose ne pouvait m'arriver mais la pression montait. C’était à moi de bien la gérer et j’ai réussi.

Quel a été ton premier sentiment une fois la balle de match conclue ?

Le sentiment d'avoir accompli quelque chose de grand, je ne savais pas quoi exactement mais je savais que c'était quelque chose de spécial. Et puis un sentiment personnel de satisfaction, comme si je récoltais le fruit de tout mon travail.

Le tournoi était fort dévalué avec seulement une joueuse classée WTA. Penses-tu que le tournoi est viable et intéressant dans sa configuration actuelle ?

Je pense que cela fait quelques années que les meilleures ne sont pas au rendez-vous mais ce n’est pas plus mal : cela permet aux espoirs de se révéler...

Est-ce forcément évident pour les espoirs ? Désirée Bastianon était, par exemple, engagée dans trois catégories différentes (A, B et scolaires) et aurait pu être amenée à jouer 6 matchs sur le week-end !

Je pense qu’elle aurait dû déclarer forfait en scolaire (elle avait déjà gagné ce trophée). La même chose était arrivée à Kirsten Flipkens il y a deux ans et elle avait laissé tomber la "De Borman".

Même si le niveau du tournoi était anormalement faible, tout le monde s'accorde à dire que tes progrès depuis un an sont considérables. Qu'est-ce qui, selon toi, a amené ces progrès ? Dans quels domaines penses-tu avoir le plus appris et que penses-tu devoir encore travailler ?

Cette année n'a pas toujours été facile mais je pense que dans les moments difficiles j'ai su réagir et continuer à bien travailler. Je pense avoir progressé dans tous les domaines : tennis, physique, mental... Maintenant tout est loin d'être parfait, le boulot m'attend et je dois encore beaucoup travailler. Dans un premier temps je dois améliorer mon revers qui doit devenir une "valeur sûre".

A quel âge as-tu commencé le tennis ? As-tu toujours été parmi les meilleures de ta génération ?

J'ai commencé le tennis à l'âge de 6 ans au RTC Fayenbois. En moins de 10-12 ans, j'étais loin d'être dans les meilleures de mon âge, mais je faisais partie du top 10. Puis petit à petit, j'ai grimpé les échelons. Mon entrée au tennis étude à l' âge de 11 ans a été importante dans mon évolution.

Ensuite, tu es devenue l’un des plus sûrs espoirs, avec notamment un titre de Championne de Belgique -16 ans en simple et en double (avec Cécile Baijot) en 2001.

En moins de 14 ans, j’étais déjà la deuxième de ma génération derrière Kirsten, je suis souvent partie à l'étranger avec elle (Tarbes, Championnats d'Europe, Coupe Carl Gantois...). En 2000, j'ai aussi gagné la Coupe de l'Espérance. C'est vraiment à ce moment là que j'ai pris conscience que j'étais dans les meilleures de mon âge.

Tu es toujours au centre de formation de l'AFT bien que les compétitions juniores soient maintenant définitivement terminées pour toi. Concrètement, que va-t-il se passer pour toi dans les mois à venir ?

Normalement, je reste à L'AFT encore un an, la seule difference c'est que je ne devrai plus aller à l'école et que je pourrai me consacrer à 100% à mon tennis.

Tu es arrivée très jeune au centre et maintenant, tu es la plus âgée. Je suppose que tu as un peu un rôle de grande soeur pour les autres. T'arrive-t-il de leur donner des conseils techniques ou tactiques ou même de les réconforter après une défaite ?

Non , je crois que donner des conseils tactiques et techniques aux autres c'est le rôle de l'entraîneur. Par contre, j'ai un rôle à jouer au niveau disciplinaire. J'essaye toujours de leur montrer le bon exemple que ce soit sur le terrain ou en dehors (la politesse, l'ordre, l'organisation etc...).

Dans les prochaines semaines, tu vas pouvoir étrenner ton titre dans les tournois belges. Qu'attends-tu de ces tournois? Espères-tu que le regard du public sur toi sera différent par rapport à l'année passée ?

Je ne sais pas si le public va être différent, moi je vais continuer à jouer de la même façon, mais c'est clair que s'il y a du monde pour venir me voir jouer, cela me fera plaisir.... Peut-être que cela me donnera des ailes !

As-tu déjà vu une différence dans le public ou chez les organisateurs au tournoi de Rebecq  où tu as passé un tour avant de perdre, avec les honneurs, contre la 3e tête de série ?

Oui, maintenant on me présente en tant que "la nouvelle Championne de Belgique". Ca me fait plaisir. Tennistiquement, cela ne change pas grand chose, sinon me motiver pour faire honneur à ce titre.

Quel sera ton programme ensuite pour la fin de saison ? Quels sont tes objectifs en terme de classement cette année ?

Mon objectif après ces tournois est d'obtenir un bon classement WTA fin d'année. Peut-être Top 500, qui sait ? Après Westende, quelques jours de vacances me feront le plus grand bien. Ensuite vont arriver les interclubs D1 début septembre. La suite est en train de se programmer.