Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Voilà enfin Justine !

Un peu à côté de ses pompes lors de la première semaine, Justine Hénin-Hardenne s'est reprise de la plus belle des manière en jouant un excellent match pour battre Lindsay Davenport.

Tout avait pourtant très mal commencé et l'on imaginait le pire lorsque, après un quart d'heure de jeu, le marquoir affichait 4/0 en faveur de Davenport (n° 5). Mais Justine s'accrocha, revint petit à petit dans la partie, commença à remettre de plus en plus les puissantes attaques de l'Américaine et refit ses deux breaks de retard pour revenir à 3/4.

Les deux joueuses s'échangèrent à nouveau leurs engagements de sorte que la Namuroise se retrouva contrainte de servir à 4/5 pour rester dans le set. Davenport lâcha alors tous ses coups et s'octroya trois balles de sets à 0/40. C'est le moment que choisit Hénin pour serrer le jeu et revenir à hauteur grâce à quelques excellents services avant de faire une nouvelle fois le break et d'ensuite conclure 7/5.

"Elle a commencé le match de manière incroyable, jouant bien et frappant très fort", commenta Justine après le match. "Je ne m'attendais vraiment pas à ça. J'ai été surprise et j'ai mis quelque jeux à m'habituer".

Mauresmo forfait

"Ensuite, quand j'ai breaké pour revenir à 1/4, j'ai senti que je pouvais revenir en m'accrochant. J'ai encore dû sauver des balles de break avant de revenir à 4/2 et je me suis sentie de mieux en mieux à partir de là", continue-t-elle.

Dans le deuxième set, Davenport n'a effectivement plus eu grand chose à dire. Lisant particulièrement bien le service de l'Américaine et jouant le contre-pied avec beaucoup d'efficacité, Justine s'envola vers une belle victoire (6/3) et la qualification pour les demi-finales.

A la surprise générale, ce n'est pas Amélie Mauresmo (n° 4) qu'elle y affrontera. La Française, blessée au dos, annonça dans la matinée qu'elle devait renoncer à poursuivre le tournoi. C'est donc Fabiola Zuluaga (n° 32) qui sera la prochaine adversaire de Justine.

La Colombienne est très peu connue du grand public mais Justine aurait pourtant tort de la prendre de haut. A 25 ans, la Colombienne a remporté quatre tournois (mineurs il est vrai) et compte des victoires sur Mauresmo, Capriati ou Hantuchova. De plus, sans une blessure qui l'a tenue éloignée des courts toute la saison 2001 alors qu'elle était en pleine progression, il y a fort à parier que son classement serait nettement supérieur à sa 36e place actuelle.

Ce n'était décidément pas la journée des Francais puisque Sébastien Grosjean (n° 9), touché à la cuisse durant son match contre Agassi (n° 4), fut contraint à l'abandon à l'entame du second set.

Roddick sorti

Les spectateurs purent toutefois se consoler avec le spectacle qu'offrit Marat Safin pour venir à bout du numéro 1 mondial Andy Roddick. Après avoir cèdé trois fois son service dans la première manche (et donc celle-ci sur le score de 6/2), le Russe serra le jeu et devint totalement intraitable sur ses engagements.

Il remporta ainsi le 2e set (6/3), puis le 3e (7/5) avant d'atteindre le tie-break du 4e sans avoir à sauver la moindre balle de break ! Mais il cala au moment de conclure et s'effondra totalement (7/0) dans le jeu décisif.

On croyait le match terminé, d'autant que la longue absence du circuit de Safin devait probablement avoir diminué sa résistance physique et que la rencontre avait commencé deux heures et quarante minutes plus tôt. Mais le Russe, maintenant inquiété sur la plupart de ses mises en jeu, s'accrocha.

A 4/4, il convertit sa première balle de break avant de conclure sur son jeu, non sans avoir encore à sauver deux balles de cinq partout. Le voici donc à nouveau en demi-finale d'un tournoi du Grand Chelem, pour la première fois depuis Roland-Garros 2002.

La défaite de Roddick lui fera perdre la première place mondiale à coup sûr. Son remplaçant sur le trône du tennis mondial sera soit Federer, soit Ferrero.