Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Justine au 3e tour

Face à sa copine Camille Pin, Justine Hénin-Hardenne n'a jamais vraiment brillé. Néanmoins, elle assure sa qualification pour le troisième tour et c'est là l'essentiel.

Après un premier set de bonne facture pour la belge (6/1 en 21 minutes et avec seulement 8 fautes directes), la Française dut faire appel à la kiné pour soigner une douleur dans le haut de la cuisse. Justine se bloqua alors un petit peu, visiblement embêtée à l'idée de devoir "faire mal" à une joueuse qu'elle côtoie et apprécie depuis les compétitions de jeunes.

A 2/0 pour elle, l'Ardenaise se mit à commettre beaucoup de fautes et à jouer nettement moins long, permettant à Camille Pin de démontrer ses belles qualités de combattante pour revenir dans le match et même mener 4/3. Juju, également gênée par des douleurs à l'estomac (mal qui a frappé un bon nombre de joueurs cette semaine), se ressaisit à temps et s'imposa finalement 6/4.

"Au début du second set, j'ai perdu ma concentration. Je ne me sentais pas très bien, fatiguée et sans énergie", déclara-t-elle à l'issue du match avant d'ajouter : "mais je suis contente de m'en être sortie en deux sets. Maintenant, j'ai besoin de repos". Car son adversaire au prochain tour, Svetlana Kuznetsova, pointée au 33e rang mondial, n'a que 18 ans et fait partie de cette génération russe montante. Nul doute que Justine devra être à 100% pour l'affronter.

Davenport menacée

La Belge n'était pas la seule à se plaindre de son physique. Lindsay Davenport, n° 5 du tableau, semblait aussi fort peu à l'aise lorsqu'elle perdit le deuxième set face à la Française Loit... avant que celle-ci ne se blesse et ne laisse filer le troisième set 6/0.

Trois têtes de série sont, à nouveau, tombées. Daniela Hantuchova, n° 15, continue sa série noire avec une défaite face à l'Australienne Molik. Les deux autres sont Elena Bovina, n° 21, face à la Luxembourgeoise Schaul et Maggie Maleeva, n° 24, contre la Hongroise Mandula.

Ces joueuses étaient toutes dans le deuxième quart de tableau, déjà fort dégagé par les sorties de Dementieva et Petrova au premier tour. Amélie Mauresmo, n° 4, est la dernière représentante du top 30 dans cette partie et ne devrait donc pas connaître de difficultés à atteindre les demi-finales.

Les favoris passent

Les autres têtes de série à se qualifier dans le tableau féminin sont Zvonareva (n° 11), Daniilidou (n° 19) et Zuluaga (n° 32).

Pas d'élimination de favoris, en revanche, chez les hommes. Andy Roddick (n° 1), Andre Agassi (n° 4) et Sabastien Grosjean (n° 9) sont tous passés en trois sets alors que Srichaphan (n° 13) bénéficiait de l'abandon, après la première manche, du Français Jérôme Golmard (le 28e forfait en 10 ans de carrière, un record à n'en pas douter). Schalken (n° 16) et Kuerten (n° 19) s'en sortirent en quatre sets alors que Dent (n° 27) dut remonter un handicaps de deux manches à une contre Chela pour s'offrir le droit d'affronter Roddick vendredi.

Trois joueurs non têtes de série font aussi beaucoup parler d'eux. Marat Safin, de retour après une saison noire marquée par de nombreuses blessures et retombé à la 86e place mondiale, a remporté ses deux premiers matchs sans (trop de) difficultés. Dominik Hrbaty et Nicolas Escudé sont les deux autres. Malgré un classement également modeste (respectivement 44e et 59e), ils sont toujours invaincus cette saison (11 et 7 victoires). Le Slovaque a remporté les tournois d'Adélaïde et Auckland et le Français s'est imposé à Doha. Classés n° 1 et 2 de la "Race", ils ont dominé leurs deux premiers adversaires en trois petits sets. Gare à eux !