Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Surprise : Hewitt sorti

C’est la première fois que ça arrive depuis le début de l’ère open il y a 35 ans, le tenant du titre de Wimbledon, Lleyton Hewitt, est sorti d’entrée. Son bourreau : un géant croate de 24 ans nommé Ivo Karlovic.

La photo de la poignée de main avait fait sourire à l’époque. Ivo Karlovic, le joueur le plus grand du circuit (2m08 sous la toise) venait de battre Olivier Rochus, le plus petit (1m65), en finale du tournoi Future de Douai (France) dans ce qui ressemblait plus à un remake de David contre Goliath qu’à un match de tennis. C’était il y a trois ans. Depuis, le petit a connu le parcours que l’on sait alors que le géant a dû se contenter de quelques victoires sur le circuit secondaire (un titre en Challenger et quatre en Futures tout de même).
Il aura fallu attendre sa première apparition dans un Grand Chelem pour que le Croate réalise l’exploit le plus improbable de la saison. Lleyton Hewitt, tenant du titre et tête de série n° 1, sorti d’entrée par un qualifié classé 203è mondial, personne n’aurait parié un kopeck sur ce résultat.
Et le début du match semblait confirmer que l’Australien était sur la bonne voie. Celle qui devait remettre son tennis en place après plusieurs mois d’errements. Sans doute impressionné de fouler le fameux « Center Court », Karlovic ne passe que 43% de sa terrible première balle sur tout le premier set et subit les retours de Hewitt sur son second service. Petit à petit, le Croate va se détendre et laisser parler la foudre. Hewitt, de plus en plus timoré à la relance ne peut qu’attendre que l’orage passe… ce qui n’arrivera pas. En pleine réussite dans tous les compartiments du jeu, Karlovic conclut 1/6-7/6-6/3-6/4.
Le tableau masculin est donc décapité dès le premier jour du tournoi d’autant que Vince Spadea (n° 31) et Fernando Gonzalez (n° 19), deux têtes de séries qui se trouvaient dans la partie de tableau de Hewitt, se sont également fait sortir (mais ce n’étaient pas vraiment des surprises) respectivement face au Biélorusse Mirnyi et à l’Autrichien Melzer.

Christophe Rochus décevant

Deux autres têtes de série ont été éliminées d’entrée. Gaston Gaudio, 29è, par l’Américain Fish et Nikolay Davydenko, promu n° 33 après le forfait de Costa, qui mena deux fois par un set d’avance mais ne put concrétiser face à l’Anglais Childs. Victoires faciles en revanche pour les autres principaux favoris. Roddick, Federer, Schalken et Youzhny sont tous passés en trois sets.
Ce fut plus difficile pour Paradorn Srichaphan qui eut besoin de cinq sets pour venir à bout du Slovaque Hrbaty (pourtant pas un spécialiste de l’herbe), ni pour Gustavo Kuerten qui bénéficia du forfait de son adversaire, John Van Lottum, blessé au dos après le gain de la première manche.
C’est devenu une coutume mais Christophe Rochus ne sera pas au rendez-vous du deuxième tour de Wimbledon. Chris a toujours eu des problèmes à s’adapter au jeu sur gazon mais, face à l’Autrichien Koubek, également peu à l’aise sur cette surface, on pouvait avoir quelques espoirs. Las, malgré un bon premier set, l’aîné des Rochus dût baisser pavillon et se fit sortir sans gloire. Il va maintenant lui falloir se reconcentrer sur la fin de la saison sur terre-battue.

Kim en démonstration

Kim Clijsters, par contre, semble prendre de plus en plus confiance en ses capacités sur herbe, la victoire obtenue samedi à s’Hertogenbosch n’y est sans doute pas étrangère. Hier, elle n’a fait qu’une bouchée de la Paraguayenne De Los Rios, peu à l’aise sur cette surface et avalée 6/0-6/0 en 32 minutes. Kim devait probablement être pressée d’aller consoler son fiancé.
Elle ponctuait ainsi une journée particulièrement calme pour les têtes de série du tableau féminin. Seule Patty Schnyder qui n’a jamais caché son aversion pour le jeu sur gazon n’a pas survécu face à la Hongroise Mandula. Venus Williams, par contre, s’est qualifiée sans soucis, tout comme Rubin, Maleeva, Hantuchova, Zvonareva, Farina et Petrova. Lindsay Davenport dût se battre un petit peu plus pour venir à bout de l’Australienne Stosur alors que Aï Sugiyama eut besoin de trois sets pour sortir l’Anglaise Ahl.
Cet après-midi verra l’entrée en lice des derniers belges : Malisse, Norman, Elseneer, Olivier Rochus, Callens et… Justine Hénin-Hardenne qui a confirmé sa participation après avoir pu observer une évolution positive de sa blessure.