Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Trois Belges en deuxième semaine

En plus des habituelles Kim Clijsters (déjà en quart) et Justine Hénin-Hardenne, Xavier Malisse s'est également qualifié pour la deuxième semaine du tournoi. Son prochain adversaire est un certain... Andy Roddick.

Lors d'un deuxième tour houleux où il adopta une nouvelle fois des attitudes indignes d'un joueur professionnel (jets de raquette intempestifs, injures), le Courtraisien sortit l'Argentin Calleri, 19è joueur mondial. C'est, en fait, après la perte d'un deuxième set qu'il avait pourtant dominé que Xavier "péta les plombs". Pendant les deux sets suivants, le spectacle fut alors pitoyable.

Après la perte de la quatrième manche, Malisse dut faire appel au kiné pour soigner une légère gêne au dos. Cette pause fut des plus bénéfique puisqu'il retrouva tout son calme dans le dernier set pour conclure 6/3.

C'est d'ailleurs un tout autre visage que X-man nous proposa hier soir pour affronter Tursunov, un Russe issu des qualifications. Xavier se montra très appliqué pour revenir au score dans chacune des manches et finalement remporter le match en trois sets. La question, maintenant, est de savoir dans quel état d'esprit il abordera son huitième de finale. Car contre Andy Roddick, l'homme en forme du moment, le moindre écart de concentration se payera cash !

Justine et Kim, évidemment

Si la qualification de Malisse pour les huitièmes de finale d'un Grand Chelem (pour la 4è fois dans sa carrière) reste un événement, c'est moins le cas pour Kim Clijsters et Justine Hénin-Hardenne. C'est que la numéro 1 mondiale et celle qui sera sa dauphine lundi prochain ont d'autres ambitions que de jouer les animatrices dans ce tournoi.

La Limbourgeoise est d'ailleurs déjà qualifiée pour les quarts de finale, après des matchs d'excellente qualité face à Kuznetsova (27è) et Shaughnessy (17è). Le premier "gros morceau" de son parcours va maintenant se dresser devant elle. La Française Amélie Mauresmo (5è) semble de retour en forme et a bien l'intention de prouver que le tennis féminin ne se résume pas au duel belgo-américain.

L'Ardennaise, quant à elle, a un parcours plus "léger". La Japonaise Obata, éliminée 6/1-6/2, lui causa moins de soucis que la pluie, ainsi qu'un incident technique, qui forcèrent les organisateurs à déplacer son match sur le court n° 11. Venteux et mal éclairé (il était passé 21 heures), ce court évoque aussi de mauvais souvenirs pour Justine qui y avait subi ses deux dernières défaites new-yorkaises.

Elle ne devrait pas, non plus, connaître de réelles difficultés à atteindre les demi-finales puisque Dinara Safina (la petite soeur de Marat Safin), ainsi que la gagnante de la rencontre Myskina-Pierce, seront ses prochaines adversaires.

Marathon Man Younes

Alors que le public américain ne le connaît que depuis son formidable marathon face à Andy Roddick au dernier Open d'Australie, Younes El Aynoui a une nouvelle fois fait parler de lui en venant à bout de Jiri Novak (10è) après une rude bataille de 3h30. C'est un des rares "invités-surprises" de ces huitièmes de finale car, fait assez exceptionnel, 11 des 16 favoris Agassi (1er), Federer (2è), Ferrero (3è), Roddick (4è), Coria (5è), Hewitt (6è), Moya (7è), Schuttler (8è), Srichaphan (11è), Schalken (12è), Nalbandian (13è), ont atteint ce niveau.

Outre Malisse et El Aynaoui, Jonas Bjorkman (déjà quart de finaliste à Wimbledon), le revenant Todd Martin ainsi que le jeune Taylor Dent, tombeur en cinq sets de Fernando Gonzalez (15e), sont les cinq derniers hommes qualifiés au quatrième tour.

Chez les femmes, Lindsay Davenport (3è) et Paola Suarez (24è) ont rejoints Mauresmo et Clijsters en quarts. Capriati-Dementieva et Sugiyama-Schiavone seront les deux derniers huitièmes.