Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Tournoi du Charles-Quint : 1er tour

Ce mercredi une petite escapade nous a menés vers les terrains accueillants du Charles-Quint. Nous avons assisté aux efforts de nos représentantes pour se hisser au deuxième tour du tournoi.

Elles étaient quatre en simple et quatre en double à défendre nos couleurs. Leurs résultats ont été heureux et moins heureux. Voici la synthèse de cette journée.

Bailly en simple...

Caroline Bailly, bénéficiaire d'une wild-card, a ouvert les débats sous un soleil de plomb. Pour sa première participation à un $10.000, elle affrontait l'Espagnole Fernandez-Bruguez (798è), issue des qualifications. Après avoir été menée 3/0 dans le premier set, elle fait montre de louables efforts pour recoller au score à 3/3. Malheureusement, ils ne suffisent pas et l'Espagnole s'envole pour décrocher le premier set 6/3. Au début du deuxième set, chacune des joueuses prend sa mise en jeu. Caroline se montre aggressive et s'accroche jusqu'à 3/3. Le tournant de ce deuxième set est à mettre au passif de Caroline qui perd son service sur un jeu blanc, étant de ce fait, menée 5/3. Il n'en faut pas plus à son adversaire pour monter à la vitesse supérieure et remporter le deuxième et dernier set 6/3.
Nathalie Roels, associée à la Française Emilie Bacquet, a débuté à 14 heures. Les deux joueuses ont fait honneur à leur invitation puisqu'elles ont battus la paire arméno-russe Kostikova / Nikoian, tête de série n° 4, 6/4-6/4.

...et en double

A 16 heures, Cécile Baijot a rejoint son ancienne compagne de chambrée du centre AFT, Caroline Bailly, afin d'écrire une nouvelle page dans l'histoire de leur équipe, mais cette fois sur le circuit pro. Le défi à relever était de taille, puisque le tirage au sort leur avait attribué les têtes de série n° 1, Kondratieva / Stephens. Caroline et Cécile ont bien entamé le match, elles mènent rapidement 3/0. Cette course en tête s'interrompt, leurs adversaires les rejoignent à 3/3. Grâce à un bon jeu de service de Cécile et quelques interventions (bien ajustées !) à la volée de Caroline, les deux jeunes Belges ont repris le dessus, menant 5/3. Le neuvième jeu semble leur échapper à 15-40, elles résistent et s'offrent une balle de set qu'elles ne concrétisent malheureusement pas. A 5/4, Kondratieva et Stephens en profitent pour hausser très nettement leur niveau de jeu, les duels à la volée tournant à l'avantage des têtes de série. Les trois jeux blancs remportés par celles-ci témoignent de la différence de niveau qui s'est instaurée, le set se conclut sur le score de 7/5. Dans le deuxième set, nos deux jeunes Belges ne se découragent pas, elles tiennent en effet la distance jusqu'à 4/4. Elles se font ensuite breaker à 5/4. Il n'en faudra pas plus à leurs adversaires, qui ont retrouvé durant ce deuxième set la confiance et la hargne nécessaires pour l'emporter pour décrocher la victoire à 6/4.

Pendant ce temps-là, sur un autre court ...

Debbrich Feys connaît un autre sort. Elle domine en effet assez facilement son adversaire, l'Espagnole Roig (840è), issue des qualifications. A 5/1, alors qu'elle bénéficie de trois balles de sets, elle perd le fil de la rencontre. Elle le retrouve deux jeux plus tard pour s'imposer 6/3 dans ce premier set. Elle continue sur sa lancée pour mener 2/0 dans la deuxième manche. L'Espagnole ne s'en laisse plus conter remporte les trois jeux suivants. Celle-ci remporte d'ailleurs le deuxième set 6/4. Le troisième set voit la domination des deux joueuses chacune à leur tour. Debbrich caracole en tête à 3/1, puis 4/2; mais elle se fait rejoindre à 4/4 et même dépasser. A 5/4 en sa faveur, Roig craque et permet à Feys de remporter le match : 7/5 au troisième.
Stéphanie De Laet, ayant probablement souffert de son parcours en qualifications, ne reste pas longtemps sur le terrain, abandonnant après neuf jeux, alors qu'elle est menée 5/4 face à la Suissesse Bao (568è).

Butkiewicz et Vanhyfte en conclusion

Après avoir suivi les matchs de De Laet et de Feys en spectatrices, Butkiewicz et Vanhyfte entrent en scène. Le ciel se couvre de gros nuages pour le match de Leslie qui s'essaye dans une partition à quatre mains. Associée à la Tchèque Snajdrova, elle bénéficie du statut de tête de série n° 3. Les Allemandes Collischonn et Mahler résistent jusqu'au tie-break du premier set, remporté 7-4 par Leslie et Lenka, pour ensuite s'écrouler dans le deuxième et laisser un score vierge de leur coté du marquoir. Le match se conclut sur le score de 7/6-6/0.


Eveline Vanhyfte n'entame pas très bien sa partie face à l'Autrichienne Pirker (issue des qualifications) puisqu'elle se fait breaker d'entrée et est menée 2/0. Mais de bons services, regorgeant de premières balles rapides et bien placées, des attaques menées intelligemment et aussi un peu de chance (la bande du filet lui souriant à deux reprises) lui permettent de s'envoler à 4/2. Elle conclut le premier set 6/3, bénéficiant d'un mauvais jeu de service de son adversaire. Le deuxième set débute par un break de chaque coté. Ensuite, chacune gagne sa mise en jeu jusqu'à ce qu'Eveline fasse le break à 4/2 au terme d'un long jeu. Cette deuxième manche est plus serrée que la première, l'Autrichienne revenant à 4/4. Mais Eveline a les élements de son coté, car après avoir remporté son service, de fortes rafales de vent mettent en difficulté Pirker. Evelyne garde sa concentration et l'emporte 6/4.