Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Interview de Sophie Cornerotte

 

Sophie Cornerotte est la surprise belge de ce début de saison chez les moins de 16 ans. Avec deux tours passés dans un Catégorie 1 (Marcq-en-Baroeuil) après être sortie des pré-qualifications et une finale dans un catégorie 3, elle a de nouveau atteint les huitièmes dans le Catégorie 1 d’Anderlecht. Après son match et malgré la déception de la défaite (elle n’est pas passée loin de la victoire), elle a accepté de répondre à quelques-unes unes de nos questions avec la collaboration de son entraîneur Emmanuel Fassey.

Sophie, tu as franchi un cap cette année. Comment expliques-tu cette évolution dans tes résultats ?
Sophie Cornerotte : En fait, j’ai changé d’entraîneur la saison dernière.
Emmanuel Fassey (Manu) : il y avait apparemment un problème d’écoute entre eux deux. Sophie n’a fait aucun résultats l’année passée à cause de ça et n’était donc pas classée en début d’année. Mais le bras, elle l’a toujours eu.

A quel âge as-tu commencé le tennis ?

Sophie : A 7 ans.

Qui t’a poussé à le pratiquer ?

Sophie : Ma mère voulait absolument que je fasse un sport et j’ai choisi le tennis.

Quel est ton programme dans les prochaines semaines ?

Sophie : j’ai joué beaucoup de tournois en France et je vais continuer là-bas
Manu : Il y a trop peu de tournois en Belgique. Comme nous avons la chance d’être près de la frontière (Ndlr : comme Frédéric De Fays, Sophie Cornerotte habite dans la région arlonaise), nous pouvons participer aux tournois en France et au Luxembourg. Pas seulement aux tournois internationaux mais aussi à toutes les épreuves régionales qui servent de préparations à ces tournois pour les joueurs locaux.

Tu vas continuer les tournois de 16 ans et moins ?

Sophie : Un peu mais pas longtemps
Manu : notre but est qu’elle passe le plus vite possible à des tournois juniors. Des Grades 4 ou 5. Le niveau n’en est pas très éloigné des catégories 1 chez les 16 ans et moins.

Avec comme but de passer pro ?

Sophie : oui, bien sûr.