Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Michel Devillé


©

Toutes ses stats (simple) - (double)
Nom : Devillé
Prénom : Michel
Date de naissance : 28/10/1978
Résidence : Anvers
Twitter :
Droitier, revers à deux mains
Coach : Christophe Delzenne
Surface favorite :
Titres ATP : 0
Titres ATP double : 0
Titres Challenger : 0
Titres Challenger double : 0
Titres Future : 0
Titres Future double : 0
Titres Satellite : 0
Titres Satellite double : 0
Meilleur classement simple : e () - Actuel :
Meilleur classement double : e () - Actuel :



Faits marquants :

Classement simple en fin de saison :
1997 : 938e (5 v / 3 d) résultats de l'année - Stats
1998 : 1259e (0 v / 0 d) résultats de l'année - Stats
1999 : 932e (0 v / 0 d) résultats de l'année - Stats
2000 : 492e (0 v / 0 d) résultats de l'année - Stats
2001 : 1101e (0 v / 0 d) résultats de l'année - Stats
2002 : 708e (0 v / 0 d) résultats de l'année - Stats
Classement double en fin de saison :

©
Résultats en Grand Chelem et aux Masters (simple)
  Australian Open Roland-Garros Wimbledon US Open Masters

Résultats en Grand Chelem et aux Masters (double)
  Australian Open Roland-Garros Wimbledon US Open Masters
Sa carrière en bref :

En 1999, Michel Devillé atteint la 14e place du satellite hollandais à la faveur d'un quart de finale au Masters. Il est seulement 23e au deuxième satellite grec mais atteint la 7e place du double après une jolie victoire lors de la troisième étape.

En 2000, sa carrière s'emballe. 19e du premier satellite italien, il sera surtout 2e du satellite hollandais grâce à une finale et à deux demi-finales (6e du double). Il se lance alors à l'attaque des futures et même des qualifications des challengers avec pas mal de succès puisqu'il atteint le deuxième tour à Freudenstadt en Allemagne. Il joue encore un satellite en Italie (termine 9e du simple et surtout 3e double en remportant le Masters) puis part pour une tournée de futures aux Etats-Unis où il obtiendra son meilleur résultat à Scottsdale (quarts de finale en simple et demi en double). Il fait son entrée dans le top 500 grâce à ce dernier résultat (579e en double).

L'année suivante est beaucoup moins réjouissante pour Michel. Blessé, il ne pourra jouer qu'un seul tournoi future en France et s'inclinera au deuxième tour.

Il tente de revenir sur le circuit en mai 2002. Il atteint deux bons quarts de finale en Autriche mais se blesse à la main lors d'un autre future en Grande-Bretagne, repoussant à 2003 les possibilités d'un come-back.